AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La loi du Milieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambroise
.:: Doyen des Mearas ::.

.:: Doyen des Mearas ::.
avatar

Nombre de messages : 289
Âge du perso : plus de 250 ans
Date d'inscription : 12/10/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité: Laissez-moi voir... connard suffisant et prétentieux? Habile manipulateur?

MessageSujet: La loi du Milieu   12.04.08 20:31



Nom du forum: La loi du Milieu
Genre: Contemporain, Policier
Administrateur(s): voir plus bas

Histoire / Base et fait

Citation :
Tokyo.

Mégalopole tentaculaire. Cœur pulsant toujours au même rythme effréné. Nuit et Jour. Jamais la ville ne s’endort. Il n’y a que ceux qui la peuplent pour se laisser tant griser par ce qu’elle offre d’attractions, de sensations ou encore d’addictions, qu’ils sombrent dans un sommeil pourvoyeur des rêves que la journée, la réalité leur a volé. Des rêves que le crépuscule a embrasés et la nuit dévorés. Avant le court repos saisit dans le sein de la cité.

Aorte: Shinjuku.

Le dédale des Vices. Dans ses entrailles se dressent, se complètent et s’opposent; thèse et antithèse ; le siège du clan Jumoku et une Eglise, fleur de pureté aux allures incongrues en tel lieu. Ne dit on pas souvent que quelque chose est trop beau pour y croire. Cette Edelweiss ne doit pas démentir la maxime, malgré les apparences. Tout se gangrène, les caillots s’accumulent même dans le Saint des Saints, l’innocence ne dure ni ne perdure ici bas. Encore moins dans les draps de la belle, Tokyo, maîtresse prodigue des yakuza. Demeure la Grand Place des Rêves, où fantômes et illusions viennent danser sous les néons et la lumière de lunaire, mais est-ce encore assez ?

Aorte : Taitö:

Sur la Voie du Karma, les murmures de l’enfer bouddhiste s’élèvent entre les pages de pierre du Livre des Morts, le cimetière où s’alignent semble-t-il sans fin les tombes de ceux tombés sous les balles, par cupidité, la leur ou celle d’autrui. Memento Mori. Souviens toi que c’est ainsi que tu finiras, civil ou yakuza, si tous persistez a n’entendre que le chant du profit, à ne voir que la sphère du bassement matériel. Essayes de te rappeller, le sol sous tes pieds. Et le ciel, au dessus de ta tête. De la Cour des Miracles, où les graines de la misère sont exploités, ponctionnées jusqu’à la moelle, jusqu’à être vidées puis jetées, ne t’engage pas sur la route qui t’enfermera dans un autre dédale, un autre visage de l’Enfer. Les mirradors et les corridors de la prison. Qui plombent plus durement l’horizon sous les cieux gris dans cette artère que n’importe où ailleurs dans la cité.des Rêves.


2008

Dans la magnifique Tokyo où se place notre scène, dans le sang sans cesse bouillonnant de cette femme de bêton et d’acier, cette amante insatiable étrangère au sommeil, Trois familles, Trois clans règnent sur le monde de la nuit. Les anges gardiens de la police ne peuvent rien y changer… ou ne veulent rien y changer ? Le poison gangrène parfois jusqu’aux gardiens de la loi. Tristement, parfois même ils tombent les premiers. Et le fragile, superbe masque de paix figé dans le vernis des conventions sociales, à la nuit tombée doucement, inexorablement s’écaille.

Même l’arrestion de l’Oyabun, du Père fondateur et protecteur de la famille Sensu, n’apporta de changement durable dans la lutte contre le crime organisé, le Mal étant trop profondément ancré dans la ville comme dans le cœur et l’âme de chacun. L’atmosphère s’électrise entre les clans. Entre les Frères.
Trahison ? Au sein même de la famille ? Personne ne veut, ne peut concevoir tel déshonneur. Un espion ? Une taupe a-t-elle creuser de ses ongles crasseux pour parvenir à trouer et bouffer de l’intérieur la forteresse si bien gardée ?

La police aurait aimé faire taire les murmures. Mais la rumeur file comme le vent. Elle s’infiltre, s’insinue partout et en chacun. Fait minutieusement son travail de destruction. De la confiance. De la paix qui n’avait de toute façon aucune vraisemblance. Le poison se distille, les esprits s’échauffent. Le ville vibre. Encore et toujours.

Quel y sera votre parcours ?


Responsable Okane Iori, Sawada Kioshi, Aoi Tsuki, Mingxia Junjie[/center]



Lien de la pub pour DS: http://laloidumilieu.nice-board.net/liens-f22/doom-stars-t87.htm#438
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/Fiches-validees-f5/Ambroise-Mearas-t
 
La loi du Milieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu
» gauche, droite, milieu.......
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
» Le nom des armes en Terre du Milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doom Stars :: 

.:: Hors-Jeu ::.

 :: Pub
-
Sauter vers: