AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les fiches, les fifiches, les Affiches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysa
.:: Folle en quête d'Etoiles ::.

.:: Folle en quête d'Etoiles ::.
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 13/03/2008

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité: Une imprevisible folie, lunatique à foison

MessageSujet: Les fiches, les fifiches, les Affiches   17.04.09 20:54

Colin collant la démarche bringueballe
Habituellement habituée à ordonner de faire
Elle s'est pour une fois autorisé un effort
Pour lui

Elle a cherché longtemps
Des choses qu'elle aurait aimé lui dire
Des explications qui auraient allégé sa haine
Pourtant elle a su depuis le moment ou elle a ramassé ce cailloux qu'elle ne le reverrait plus
Elle a su et la tache rouge qui orne la pierre ne se lasse plus de lui rappeler ce qu'elle voudrait oublier

Elle a d'ailleurs passé des heures à regarder ce rouge qui en séchant a viré au marron
Elle a passé des heures à chercher le souvenir de l'avant, caressant par moment cette tache comme elle l'aurait caressé lui.
Rongée par cette envie de le voir encore sans le pouvoir vraiment
Comme on voudrait pouvoir parler encore à un mort
Ultimes explications

Elle a aussi longtemps repoussé l'idée
Trop d'esclandre pour rien
Mais la frustration faisant, elle a finit par céder
Après tout qui a l'occasion d'écrire à l'au-delà?

Quelques centaines d'affiches à coller en une nuit
Surement pas assez de personnel à la fois corrompu et apte à se balader de ce coté ci
Il a bien fallu s'y mettre
Mais en dépit de sa frêle constitution, elle n'y a pas rechigné
Elle a presque loué ce manque
Parce que c'est pour lui

Ainsi, à moitié disparue sous ses sacs d'affiches et ses bacs de colles
Elle colle chantante sous la nuit
Elle colle son amour fuyant
Elle colle son deuil aussi
Demain tout sera finit pour elle et sans doute le cailloux ira rejoindre les poupées écrasées et les chats cassés.

Citation :
Commun des mortels ceci est un adieu, un rêve qui se brise
Parce que je n'ai ni le courage ni l'envie de te chercher
Parce que je ne sais pas qui tu es
Parce que je ne suis pas de celles que l'on fréquente sans risque
Adieu donc et surtout merci
Pour cet instant ou tout me sembla possible
Pour cet instant qui colore encore mes rêves
Pour ce nom qui pimente encore mes souvenirs
Adieu donc à toi qui un instant rendit au monde sa lumière
Ta dame Oiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/lysa-t117.htm
Havelock

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *: Corbeau
* Pouvoir Astral *: Création de plumes tranchantes, empathie avec les corbeaux.
Particularité:

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   18.04.09 4:56

Avançant dans les rues éteintes nulle lumière
Pas même celle de la lune, qui toujours nous éclaire
Toi la ville abandonnée ville tourmentée
Fantômatique et décharnée, ermite esseulé

Cette tombe dotée de cheminés, où tous
Un jour irront se jeter, devenir fumée
Et s'envoler peut être là où l'herbe pousse
Là où l'avenir sera plus doux et sucré

Dans la nuit que même les étoiles fuient
Où le brigand dit quetous les coups sont permis
Une jeune fille armée d'un pinceau et de l'espoir
Sans trembler de peur, chante et danse dans le noir

Et la vision d'une telle lueur candide et pure
Scintille en ces lieux maudits par tout augure
Et fait fondre ce coeur qui comme la pierre est dur
J'avance et contemple, Noir fantôme au pas sur,

La jeune fille tout du haut de ma stature.

Mes cheveux sont des plumes soyeuses et obscures
Dans mon dos, fouette mon costume sur mesure
Sombres sont mes plumes, car sombre est ma robe
Seul est carmin La Lavallière rouge a ma gorge

Sur ma tête est vissé un chapeau haut de forme
Et mes yeux rouges sang se lisent fades et mornes
Sur ma main droite, tache infime, étoile bleu clair
Ma différence, mon indifférence austère

A mon bras un parapluie a tête de corbeau
Mon Epée et la croix de tous mes idéaux
Comme un fantôme avec de luxeux lambeaux
Sans me faire remarquer, me voilà dans son dos


"Pourquoi fais tu celà?"

Une bien innocente question, lourde en réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/havelock-etoile-du
Lysa
.:: Folle en quête d'Etoiles ::.

.:: Folle en quête d'Etoiles ::.
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 13/03/2008

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité: Une imprevisible folie, lunatique à foison

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   19.04.09 14:23

Est elle vraiment candide celle que tu aperçois?
D'aucuns t'auraient dit que ce n'était pas le bon mot
Elle est et c'est déjà pas mal

Ce qui scintille la n'est rien d'autre que ton rêve disparut
La candeur et l'espoir ne font partit de son monde
Elle a les ailes noires

Elle ne te voit pas
Elle ne veux pas te voire
Elle voudrait t'ignorer

Mais dans ta suffisance tu la forces
Sans le vouloir peut être tu es juste comme les autres
Tu lui parles et elle se retourne

Elle ne voulait pas de toi
Elle voulait le vivre seule, après tout c'est SON deuil.
Et elle n'est pas prêteuse de ses sentiments.

Alors, elle s'arrête d'abord et inspire
Viens le temps de la vue et elle se retourne.
Ses yeux te voient et te parcourent a la recherche peut être de quelque chose qu'elle même ignore.

~Pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/lysa-t117.htm
Havelock

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *: Corbeau
* Pouvoir Astral *: Création de plumes tranchantes, empathie avec les corbeaux.
Particularité:

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   20.04.09 16:33

L'homme aux cheveux comme des plumes noires regardait la scène de son habituel air neutre qui n'exprimait rien, plat comme un ocean un soir d'hiver balayé par les flocons de neige qui en gelaient la surface, un océan rouge sang, une glace de couleur carmin, véritable mer rouge, impénétrable flot qui n'avait plus nulle part où s'écouler. L'homme aux attraits de nobles semblait regarder le travail de Lysa avec une indifférence qui siait bien aux nobles de la ville haute, néanmoins il n'en était pas un, bien qu'il en avait l'apparence, le corbeau n'était rien de plus qu'un oiseau de mauvaise augure, et le rencontrait ne signifiait jamais que quelque chose de bon allait se produire. Loin de là, mais ça ne découlait pas de lui, car le corbeau n'était que messager de malheur, pas celui qui l'apportait. La lutte de Lysa, sa manière de lutter l'avait interessé un vague moment, car il y avait quelque chose de triste et de beau dans cet espoir qu'elle symbolisait. Candide, candide pour croire que de simples mots couchés sur du papiers pouvaient a eux seuls renverser l'ordre établi par ceux qui détenaient le pouvoir et l'argent.

Bien sur, Tsel n'était pas a l'abri d'une revolution, et lui qui avait il y a longtemps, été Bibliothécaire, savait plus que quiconque la puissance des mots, mais ceux choisis par Lysa n'étaient rien de plus qu'une larme de désespoir coulant dans un bassin d'angoisse, quelque chose qui passerais sans nul doute inaperçu, quelle était donc cette envie de faire partager aux autres sa détresse au point de la placarder dans la rue?Voulait elle a ce point quelqu'un pour la plaindre?L'homme ressera sa prise sur la tête de corbeau de son parapluie et lança sur ce même ton désinteressé et neutre


"Ta réponse suffit pour me dire que tu porte autant de foi en ces affiches que moi en ce moment. Tu devrais trouver une meilleure façon d'exploiter ton temps libre, et peut être même une façon moins dangereuse, fillette."

Dans le fillette, il n'y avait rien de méprisant ni de narquois. Simplement la vérité, aux yeux d'Havelock, pour qui il se retrouvait simplement en face de la détresse ordinaire d'une jeune fille ordinaire. Pour lui toutes les filles étaient des fillettes, le terme n'avait rien de péjoratif, le corbeau se sentait simplement si vieux, si fatigué de marché que tout ce qui passait près de lui semblait plus jeune que lui. L'homme rabbatit son haut de forme sur son front et pointa l'une des affiches avec le bout de son parapluie

"Pourquoi perdre son temps a faire partager ton fardeau avec ceux qui peuvent déjà a peine porter le leur?Tu sais que celà ne te menera a rien"

L'homme aux atours noirs et rouge dévia la pointe du parapluie vers Lysa et lança simplement

"Tu détiens les clef, comme chaque humain, vous avez tous le choix de mettre un terme a votre malheur. Vous n'avez simplement pas le cran nécessaire pour l'obtenir. Pleurer sur son sort ne fait qu'accroitre les larmes gachées."

La vérité, aux yeux d'Havelock, tout ce qu'il disait était la vérité pour lui, s'appitoyer était le comportement d'une âme faible, aussi belle soit elle, il suffirait de deux doigts pour briser celle de Lysa comme de la paille sèche, elle casserait comme une brindille, dans un grand fracas et ne se relèverais jamais. La jeune fille avait eu raison, en un sens, de vouloir qu'il s'en aille, ses simples mots, il ne les disait pas pour être désagréable ou pour se moquer des efforts de la jeune femme, il les disait parce ce qu'il savait a quel point il était dur pour de simples humains de s'eveiller au monde, surement ne l'écouterais t'elle pas, mais Havelock n'essayais rien de plus que de l'aider, si il avait vraiment pitié de Lysa, il ne lui aurait pas adressé la parole.

"Tes vains écrits sont inutiles, et tu le sais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/havelock-etoile-du
Lysa
.:: Folle en quête d'Etoiles ::.

.:: Folle en quête d'Etoiles ::.
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 13/03/2008

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité: Une imprevisible folie, lunatique à foison

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   20.04.09 20:28

Ce n'est pas une lutte c'est un abandon.
Mais toi comme les autres te borgne à voir sans distinguer
Sans discerner l'agitation de la détermination.

Ce n'est pas de la détresse juste un regret
Un souvenir, une goutte de sang qui déjà se dilue dans les marées de son âme
Ce n'est pas un placard mais une lettre

Mais qui peut comprendre les chemins de pensées d'une folle?
Qui est capable de larguer sciemment les amarres pour se laisser porter?
Qui est capable de tout risquer pour s'efforcer de seulement comprendre?

~Ce n'est pas pour eux.

Elle lui répond sur ce même ton pétri d'indifférence, à la fois trop engagée sur le chemin pour que la passion se charge de la défense de son acte mais sans l'être assez pour que le monde alentour retrouve de l'intérêt.
Elle est en transition.
Elle est dans un train que l'homme au corbeau vient de mettre sur pause.

D'ailleurs ce qu'elle écrit ce n'est même pas pour elle, ou peut être un peu? Ce n'est ni pour eux ni pour toi juste pour lui. C'est une lettre dont elle ne connait pas l'adresse alors elle la placarde sur le plus de murs possibles pour avoir une petite chance que celui qui doit la lire passe devant et s'arrête.
C'est futile, c'est vain et cela ne repose sur rien.
Mais cela sert au moins à la soulager, elle n'est pas faite pour garder quoi que ce soit; les cales sont déjà pleines et il ne s'agirait pas de couler.

D'ailleurs rien que de se rappeler de son but elle ramasse à nouveau son matériel. Un pinceau dans une main et une affiche dans l'autre, elle fourgue le tout dans les bras de l'inconnu.

~Collez!

L'instant suivant, tel un automate, elle colle à son coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/lysa-t117.htm
Havelock

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *: Corbeau
* Pouvoir Astral *: Création de plumes tranchantes, empathie avec les corbeaux.
Particularité:

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   03.05.09 0:00

Les humains étaient si...Haut en couleur. Il n'y en avait pas un qui ressemblait a un autre, pourtant pour Havelock c'était toujours la même jérémiade, les mêmes simagrées, les mêmes apitoiements, il était rare de rencontrer quelqu'un d'unique, car ces personnes se distinguaient de la foule comme des larmes d'or dans un nuage de pluie, il était tellement facile de les rater, mais tellement agréable de les voir avant qu'elles n'éclatent. Rien de ce qui était beau ne pouvait perdurer éternellement, il avait été fou de croire au bonheur d'une époque et penser qu'elle ne s'acheverais jamais. La vie succède les periodes de douleur et les periodes de joie, il avait juste pensé que cette periode de joie serait la dernière. Au lieu de ça il vadrouillait tel un vagabond aux quatres coins du monde a la recherche d'une chimère et se battait contre les ombres comme un homme qui n'avait rien de mieux a faire que de perdre son temps avec des stupidités pareilles. Pourtant il le savait aussi bien que le premier jour: Il n'abandonnerais jamais sa recherche.

Peut être était il aussi vain dans son propre sens que Lysa l'était dans le sien?La phrase que lui lança la jeune femme abonda dans ce sens. Elle était méssagère de désespoir, une sirène égoiste qui attirait les matelots égarais a elle avant de les pleurer sur leur cadavre noyé. Tout celà était si vain, et le temps s'écoulait pendant ce temps comme autant de grains d'or dans le sablier de la vie, et chaque seconde perdue l'était a jamais. Chaque instant qu'il soit bon ou mauvais ne pouvait être rattrapé, chaque seconde pendant lesquelles il s'attardait en ces lieux, c'était une seconde de plus qu'il méttait entre leurs retrouvailles. L'homme aux longs cheveux de jais lança avec la distance qui le carractérisait a présent


"Tu ne t'aide pas. Pourquoi pleurer en sachant que demain tu pleurera encore?Ne peux tu pas comprendre que tant que la source de la douleur sera là tu ne pourfendra jamais ce sentiment?Il n'y a que faiblesse que je vois quand je contemple ces artistes, et la faiblesse entraine la mort, inexora..."

Il fut interrompu dans son explication par la jeune fille qui trouva bon de décharger son materiel dans ses bras, Havelock regarda ses mains remplies de materiel un moment...


******

-Tu sais, j'ai parfois connu le malheur, tout comme toi a présent.

Sa main passait dans de long cheveux d'un blanc crystalin, c'était une main pâle, malade, ils étaient tous deux allongés sur un lit, dans ce qui semblait être une chambre, dans un pays lointain, dans une époque lointaine, toute en caressant ces sompteux cheveux comme de la soie, ses yeux étaient braqué sur le mur devant lui, des sanglots retentissaient parfois entre quelques un de ces mots. Il prit une inspiration et tourna son regard rouge sang vers la silhouette allongée d'une jeune fille qui ne devais pas avoir plus de 15 ans.

-Si tu ne tue pas ta douleur c'est elle qui te tuera, je pense que je suis le mieux placé pour te le dire: tu finiras par trouver ta place dans la vie, tout comme j'ai trouvé la mienne, mais si tu pleure tu ne pourra jamais t'en sortir...Il faut que tu aille de l'avant tu m'entend?Nous sommes très inquiet a ton sujet.

La silhouette se blotit un peu contre le corbeau, ses yeux rendant sa chemise blanche humide, il la serra un peu plus contre lui

-Il...Il faut que ça sorte...Si je continue a tout prendre en moi...Je vais exploser. Je ne suis pas aussi forte que toi...Merci d'être là...Pour moi...

-Je ne serais nulle part ailleurs.

-Je t'aime

-Je t'aime aussi.

**************************************

Havelock avait ses yeux perdus dans le vague et revint peu a peu a la réalité. Ce souvenir qui était revenu faire surface en lui lui avait rappellé une de ces habitudes qui étaient celles des hommes. Il ne devait pas l'oublier, ces humains n'avaient pas les clefs de leur existence, tant qu'ils ne les avaient pas ils ne pourraient comprendre ce qu'il a compris.

Sans dire mot Havelock s'exécuta, retirant son veston pour se retrouver en gilet il s'exécuta sans poser de questions et colla une affiche avec aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/havelock-etoile-du
Lysa
.:: Folle en quête d'Etoiles ::.

.:: Folle en quête d'Etoiles ::.
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 13/03/2008

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité: Une imprevisible folie, lunatique à foison

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   13.05.09 16:52

Elle se remémore autant qu'elle oublie
Comme rangeant des photos souvenirs dans les boites etriquées de son cerveau pour mieux les oublier ensuite.
A chaque affiche, à chaque geste elle digère, elle oublie.
Tourner la page comme on dit sauf que sa page à elle se trouve placardé sur les murs de la pairideza .
Elle colle donc et l'automatisme de ses gestes lui aporte un semblant de reconfort tandis que son esprit s'evapore dans la monotonie.
Celui qui l'accompagne importe peu, elle n'prouve pas le besoin de se justifier et ils sont trop éloignés l'un de l'autre pour esperer se comprendre, elle est trop engoncée dans sa solitude pour vouloir se lier et lui de même. Que se diraient ils?
C'est peut être la d'ailleurs la seule chose qui les rapproche, cet oubli des autres, cette quête qu'ils ont entrepris prenant chacun le chemin de l'indifference ou de la folie pour en arriver à cette identique solitude.
En refusant de chercher à comprendre l'autre, ils se sont chacun enfermés dans leurs propres certitudes quand il suffirait de quelques mots pour que compréhension et peut être compassion naissent. Mais ils ne sont tout deux que des hommes, descendants de ceux qui firent de ce monde une nuit eternelle.
Coller donc jusqu'au petit jour surement pour que s'apaise son malaise.
Et si maintenant elle colle silencieusement, c'est parce que la presence de l'homme à son coté crisse sur le tableau de sa réalité.
Un son inaudible qui n'est autre que celui du vernis de la réalité qui se fissure et se fendille,une rayure sur le verre lisse; rien de plus qu'une réalité apparaissant differente de ce qu'elle avait espéré.
Et ça crisse dans sa tête sans remède
ça crisse jusqu'à l'en faire grincer des dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/lysa-t117.htm
Havelock

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *: Corbeau
* Pouvoir Astral *: Création de plumes tranchantes, empathie avec les corbeaux.
Particularité:

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   13.05.09 20:43

Une craie crissant sur un tableau noir, une fellure sur le bord d'un monolithe se propageant peu a peu au fur et a mesure que le silence hurlant le déchire. C'est dans la brèche que tout s'engouffre, et aucune armure n'était exempte de failles, seulement plus celle ci était de bonne facture, plus il était difficile de les atteindre, tel un chevalier noir, hérault de la mort et de la nuit, Havelock était lisse et ne laissait voir nulle ouverture. Pourtant il s'était tu une seconde, poussé a refléchir par la simplicité avec laquelle Lysa essayait de fuir son malheur. Simplicité qu'il avait déjà rencontré auparavent certes, et qu'il avait toujours critiqué, mais une simplicité qui lui avait rappellé en des temps immémoriaux une autre vie que celle qu'il menait a présent. Et a présent, ce que se disait le corbeau, c'était qu'il avait peut être tord. Il ne doutait pas, pas au point de se remettre en question, la voie qu'il avait choisie était indiscutable, telle une évidence, mais il y avait beaucoup de choses qu'a présent il regrettait. Alors qu'il étalait une affiche sans plus se soucier de ce qui était écris sur celles ci, il se rappellait qu'il n'avait au final suivi qu'une seule voie, dût il tout sacrifier pour continuer a la parcourir.

Il avait beaucoup perdu. Mais il ne s'était jamais plaint, car il savait où il allait. Le corbeau était d'une présence forte, intimidante même, car il se dégageait de lui, un peu comme une mise en garde, une atmosphère inquiétante, comme un lion tapi prêt a bondir au moindre faux pas. L'homme aux yeux couleur sang tourna ses deux pupilles vers la jeune femme qui avait cessé de chanter. Sa présence la méttait mal a l'aise, peut être ne s'attendait t'elle pas a le voir accepter ainsi?Peut être croyait elle qu'il allait se gausser d'elle et repartir, comme le noble qu'il semblait être ?Peut être avait elle peur de lui. Qui sait. La psychologie de Lysa n'était rien de plus qu'une curiosité pour lui, il voyait déjà sans efforts plus ou moins où celle ci irait. Havelock avait une poigne solide et un coup de pinceau appliqué, il n'allait pas vite, il était efficace, quand il bougeait il faisait toujours un minimum de mouvements pour un maximum d'efficacité, en très peu de temps il colla une dizaine d'affiches sans se presser avant de s'arrêter. L'étoile du corbeau sortit alors sa montre gousset et regarda les aiguilles de celles ci parcourir la piste du temps.


"Comme d'habitude, j'ai perdu trop de temps."

Fit l'étoile du corbeau, sa main ayant a présent pris sa montre, Lysa pouvait sans mal contempler l'étoile barriolée sur le dos de celle ci, étrangère a tout celà. Havelock récupéra ses affaires sans se presser, mais il fut rapidement vétu et prêt a repartir, il abaissa un peu son chapeau, en signe de révérence sans néanmoins avoir l'hypocrisie de se découvrir.

"A l'avenir tu devrais choisir des moyens d'expression moins dangereux. Sache que si tu éprouve de la pitié pour ton état les autres habitants de la cité des neiges n'en auront pas. Ni justice, ni règles, seulement la mort, c'est la seule loi qui régit ce tombeau de glace où le spleen ne laissera bourgeonner que les fleurs du mal."

L'homme récupéra son parapluie et se retourna pour s'apprêter a partir, ayant donné son dernier conseil, il retournerais dans la nuit si rien n'était ajouté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/havelock-etoile-du
Lysa
.:: Folle en quête d'Etoiles ::.

.:: Folle en quête d'Etoiles ::.
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 13/03/2008

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité: Une imprevisible folie, lunatique à foison

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   14.05.09 1:06

Étoile
Le mot sonne comme un verre qui se brise
Et ses milles éclats s'éparpillent
Le cristal chante sa douleur d'une note parfaite, unique
Un la peut être qui résonne jusque dans les tréfonds de son Âme

Le mot se brise pour laisser place à un autre
Pégase
celui ci est bien moins fragile et loin d'éclater par millier
Il brille comme creusé au fer rouge
Avant même qu'elle aie pu réfléchir de sa bouche les mots franchit les lèvres

~Connaissez vous Pégase?

Et si elle porte toujours cet éclat halluciné,
Et si elle est toujours cette folle larvée
Il y a dans sa voix comme espoir et surprise mêlée à ce ton d'indifférence qui s'est fait innocence

Et si lui s'en va, elle accroche sa manche
Portée par cette irrémédiable force qui fait de Pégase son cap
Sans réponse no départ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/lysa-t117.htm
Havelock

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *: Corbeau
* Pouvoir Astral *: Création de plumes tranchantes, empathie avec les corbeaux.
Particularité:

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   14.05.09 3:06

Une force le retiens, une question, comme une plainte. Le corbeau tourne son regard sanguin vers Lysa alors qu'elle saisit la manche de son bras, au bout duquel bras pend ce qu'elle a pris pour l'étoile du soir, l'étoile de l'espoir. Mais en réalité il n'était qu'une comète, érrant a toute allure a travers l'espace et le temps a la recherche de sa destination, et si il était sur que chaque pas qu'il faisait le rapprochait de celle ci, il n'avait que peu de temps pour chercher ceux qu'il ne croisait pas. On avait jamais vu étoile filante dévier de sa trajectoire, étoile, et filant il l'était tout les deux, une bien sombre étoile. Lentement, comme une réponse il plongea la main dans la poche de son veston et en saisit la montre en or qu'il ouvrit simplement, a l'interieur les aiguilles avançaient comme autant de cliquetis inaltérables, Havelock regarda dans le couvercle de la dite montre comme on regarde un spectre au loin s'effacer. L'étoile se tut un moment comme plongé a nouveau dans une sorte de mélancolie qui semblait vieille comme le temps elle même, puis il finit par articuler

"Moi aussi je suis a la recherche de quelqu'un."

Il montra alors a Lysa l'interieur de la montre gousset, pourquoi ne pas avoir commencé par là?Est ce qu'Havelock oubliait sa quête?Non, il n'avait simplement pas jugé utile de demander a Lysa avant maintenant, ceux qui pleurent sur leur sort ne pensent qu'a eux, il y avait peu de chance qu'elle l'aie vue. Mais si elle cherchait quelqu'un comme lui, alors ça voulait dire qu'il y avait une chance qu'elle l'ait apperçue, et a ce moment là il ne pouvait pas prendre le risque de laisser cette chance s'envoler. Tournant sa main vers Lysa, il lui montra a l'interieur de la montre cette photo qu'il avait toujours avec lui, celle de cette femme d'une vingtaine d'année posée et souriante, assise sur une chaise et portant un tablier de cuisine, de type asiatique, elle avait les cheveux coupés courts. A coté d'elle il y avait deux personnes, mais elles n'étaient pas dans le cadre, une main d'homme pâle sur son épaule droite, et derrière elle on pouvait voir le bras et un peu du corps d'une jeune fille aux cheveux blancs. L'homme sembla empreint d'une certaine nostalgie et tourna son visage vers Lysa

"Je cherche cette personne depuis une éternité. Malgré le peu de résultats, je n'ai jamais baissé les bras et bien que j'ignore où elle est je continue a silloner ce monde, et si d'aventure celui ci venait a interférer avec ma quête, je le détruirais."

Parler aussi simplement de quelque chose d'aussi ardu que de détruire la planète toute entière si elle s'opposait a son projet ne semblait pas faire trembler Havelock d'hésitation ou le blesser d'une quelconque emotion, car il était aussi serieux qu'on puisse être. Après ces quelques mots il répondit finalement a la question

"Je n'ai vu personne pouvant répondre a ce nom jusqu'alors."

Il leva ses yeux de sang et une inquiétante pression se fit sentir en eux

"Et tu ne le trouvera pas si tu renonce a le chercher et colle des affiches au lieu de celà."

Havelock ne faisait aucun geste pour empecher Lysa de tirer sur sa manche et ne se mettait pas a marcher non plus, attendant une quelconque réaction de la colleuse d'affiche pour sa part il était aussi froid que le marbre, autant par son carractère franc et direct que par son corps qui ne laissait transparaître que peu de chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/havelock-etoile-du
Lysa
.:: Folle en quête d'Etoiles ::.

.:: Folle en quête d'Etoiles ::.
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 13/03/2008

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité: Une imprevisible folie, lunatique à foison

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   17.05.09 22:43

Une éternité
Sait tu seulement ce que cela représente.
Non, comme tu ignore ce qu'est un monde toi qui t'es érigé en dieu chercheur n'ayant plus rien d'autre que ça.
Lysa à ton contraire vogue. La différence est loin d'être négligeable car la ou tu t'arroges le droit de tailler dans la masse, passant montagne et plaines sans rien voir d'autre que les lieux communs, elle fait des bords, passant de port en port, de crique en crique.
A chaque escale elle s'enrichit et se détruit, elle apprend de sa manière spéciale et entière. Lysa vit.
Mais si les escales sont nombreuses, cela ne veux pas pour autant dire qu'elle s'arrête partout, en témoigne sa réaction, moqueuse alors qu'elle approche son visage du nez adverse, fronçant ses narines.

~Vous détruiriez vous vous-même?


Non pas que la réponse l'intéresse, elle aime parfois se moquer et même parfois détruire. Pourtant l'orgueil joue comme à son habitude la coquette vexée, trop sensible peut être.

~Ainsi monsieur le donneur de leçon trouve que j'ai mieux a faire. Vous voilà bien savant pour décider que je perd mon temps lors même nous ne nous connaissons point.
Mais soit je vous en prie expliquer moi donc cette suprême sagesse dont vous vous sentez emprunt pour juger de l'inutilité de mes actes!


Pourtant son attitude montre déjà que les mots sont vains.
La place de professeur n'est plus a prendre monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/lysa-t117.htm
Havelock

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *: Corbeau
* Pouvoir Astral *: Création de plumes tranchantes, empathie avec les corbeaux.
Particularité:

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   17.05.09 23:53

Savait t'il ce qu'était l'éternité?Oui, il le savait. Comment pouvait il l'ignorer, lui qui avait toujours sa montre en main?Chaque seconde semblait dérisoire, mais ensemble elle formait l'éternité, secondes après secondes, minutes après minutes, heures après heures, les rouages du temps avançaient inexorablement. Le temps était un concept bien trop vague pour pouvoir définir ce qui n'était rien et ce qui était éternité, le temps qui avait passé où il était a l'époque un homme comblé avait semblé passer si vite, et chaque seconde depuis qu'il ne l'était plus passait comme une éternité. Néanmoins loin de monologuer avec lui même il avait bien évidement utilisé le terme le plus conventionnel pour qualifier la durée de sa recherche :une éternité. Depuis le commencement et nul ne savait si il y aurait de fin. L'homme au cheveux de jais n'hésiterais pas longtemps poursuivre son voyage sans elle était aussi vain que de poursuivre le voyage sans air. Si il devait se détruire pour arriver a ses fins? Il ne se détruirait pas. Celà semblait un bien grand concept pour une si petite personne. Le doute n'avais jamais envahi son esprit une seule seconde, peu de gens savaient ce qu'ils voulaient. Lui n'en avait jamais douté une seconde. A la question deL ysa Havelock esquissa un maigre sourire.

"Me détruire moi même?Je ne pense pas que celà arrivera. Il n'y a que ceux qui n'ont pas confiance en eux qui se détruisent. Si je dois être détruit, ça sera d'une main qui ne sera pas la mienne."

Répondit clairement le corbeau qui en toute honnetetée doutait fortement que celà puisse arriver un jour. Il n'était pas arrogant, simplement sur de sa force, pour lui était sur de sa vérité, qu'importe pour Havelock la vérité du monde, tant que la sienne était préservé, il n'avait pas honte de dire ce qu'il pensait et ne prenait pas de pincettes. Lysa pour avoir posé ces question devait s'être sentie vexée, pourtant c'est lui qui aurait du car depuis le début Lysa ne semblait pas écouter ce qu'il avait a lui dire. Néanmoins il n'y avait que peu de cordes capable de faire sortir le corbeau de son absence totale d'émotions. L'homme leva son regard vers Lysa en levant un sourcil devant sa tirade. Considérant prudement ce qu'elle venait de dire. Donneur de leçons?

"J'ai connu autrefois quelqu'un qui s'est détruit a force de pousser des cris dans le néant. "

Se contenta t'il de répondre tandis qu'il essuyait un flocon tombé sur le cadran de sa précieuse montre

"Pour en avoir tant perdu je sais quand quelqu'un perds son temps. De vaines paroles ne vous permettrons pas d'atteindre vos objectifs, peu importe ceux ci. Tout comme toi, cette ville, ce vieux tombeau empestant comme un cadavre gelé n'a nullement besoin d'élégie. Les gens n'en écrirons que lorsqu'elle sera morte. La poésie ne t'apportera pas ce que seules les actions te donneront."

Il tendit le doigt et un corbeau vint se poser sur celui ci, poussant un croassement sinistre, il batit un peu des ailes

"Je me fiche bien de ton sort, ainsi que de celui de cette ville, que tu m'écoute ou non m'est égal, je sais, je le te dis, considère que je te donne un raccourci pour évoluer avant la fin de ta vie. Tu es le seul juge de celle ci. Ton Ego dérisoire ne nourrira ni ton coeur, ni ta bouche."

Les mots du corbeau étaient peut être cruels, mais ils symbolisaient sa vérité. Faire plaisir ou non a Lysa en lui parlant lui était égal, il se contentait comme d'habitude d'être impartial

"Grâce au sang et a la chair versée chaque jour, les corbeaux deviennent de plus en plus gros."

En effet l'oiseau avait un beau poid


Dernière édition par Havelock le 20.05.09 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/havelock-etoile-du
Lysa
.:: Folle en quête d'Etoiles ::.

.:: Folle en quête d'Etoiles ::.
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 13/03/2008

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité: Une imprevisible folie, lunatique à foison

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   20.05.09 2:17

Les mots sont un fer rouge sur le cheval de ma conscience
Mais un seul possède ce feu glacé qui me révulse

"Je n'ai vu personne pouvant répondre a ce nom jusqu'alors."
Mensonge
Tu porte sa marque sur ta main

"Il n'y a que ceux qui n'ont pas confiance en eux qui se détruisent."
Mensonge
C'est la vie qui détruit

"La poésie ne t'apportera pas ce que seules les actions te donneront."
Mensonge

Les lettres seules m'apportent ce que je désire

(Voix de Gollum On)
Menteur
(Voix de Gollum Off)

Et dans sa tête sonne l'hallali

"Tue! Tue! Tue"


Auquel les crocs de milliers de cerbères répondent

"Meurs! Meurs! Meurs!"


Lame sortie dont ne sait ou s'abreuve au sang des imparfaits
Le sourire autrefois moqueur est devenu grimace carnassière
Et si c'est la lame qui frappe
On pourrait croire que c'est elle qui mord

Bon appétit Mister du corbeau, aujourd'hui steak tartare plutôt que camembert séché.



[ps: aucune parole dans ce texte, juste des pensées// et je m'excuse aussi pour l'usage éhonté de gollum mais toute une description n'aurais pas valu cette précision.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/lysa-t117.htm
Havelock

avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/01/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *: Corbeau
* Pouvoir Astral *: Création de plumes tranchantes, empathie avec les corbeaux.
Particularité:

MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   20.05.09 15:33

Quelques gouttes de sang sur un plumage noir, quelques larmes carmines sur une robe de ténèbres. Il fallait être fou pour penser pouvoir dire la vérité en ce monde et y survivre longtemps. Les rouages de l'horloge du temps restèrent en suspens et pendant quelques secondes seul les cliquetis de la montre gousset résonnèrent dans le silence qui se créa dans la ruelle intérrompu dans son monologue par l'arrivée du fer froid dans sa chair, la douleur lui fit plier le doigt, le volatile sur celui ci poussa un étouridissant croassement avant de battre des ailes pour s'envoler dans la nuit sans lune, se posant sur un mur un peu plus loin pour arranguer l'agresseur de cris sourds tandis que son bec noir et moqueur claque au rythme de ses cris. Le cliquetis d'une montre, l'éclat du sang, le son du metal frapant contre le metal, la courte lame légèrement enfoncée dans le flanc du corbeau. Des paroles avaient suivi le silence et le retour a la tranquilité de la nuit, mais même quand il se taisait, le corbeau était là, dans l'animal, dans les cliquetis de sa montre, sa présence avait englouti la nuit et on ne ressentait plus qu'elle a présent.

Lorsque Lysa l'avait frappée il n'avait nullement cherché a éviter le coup, pour la bonne raison que même lui ne pouvait pas s'attendre en permanence d'être poignardé par n'importe qui au cours d'une conversation qu'il jugeait innocente. Néanmoins sur les deux effets aucun n'avait été acquis, Havelock s'était tu mais son silence hurlait a travers la nuit, Havelock avait reçu le coup, mais contre toute attente celui ci n'avait pas bougé sous la douleur de celui ci et s'était contenté de tressaillir et de fermer les yeux, la bouche crispée. Lorsque Lysa avait frappé le corbeau également, elle ne pouvait le savoir, mais celle ci avait frappé sur une armure de plumes qu'il portait sous son costume. Quand on se promène dans une ville telle que Tsel il fallait être attentif a ne pas tomber sous la coupe du moindre coupe gorge, aussi se protegeait il avec ses plumes en metal au cas ou une attaque surprise surviendrais. Non violent ne veut pas dire stupide. Néanmoins Lysa avait eu de la chance, toute armure pour être un minimum efficace doit posséder des failles. Et Lysa en frappant avait perforé Havelock entre deux plumes, la blessure était ainsi peu profonde car l'avancement de la lame avait été bloquée par les plumes, mais suffisante pour provoquer douleur et saignement.

L'homme ouvrit les yeux dans son regard la lueur qui était auparavent éteinte commençait petit a petit s'allumer, ce regard des plus intimidants, ce regard rouge sang dont le feu gelait ceux sur lesquels il les posait. Des yeux rouges, un bruit de fer blanc, serait il un robot?Serais ce pourquoi il semblait si distant de ce monde?Les robots ne saignent pas. L'homme au cheveux de jais avait déjà reçu des blessures plus grave au cours de sa vie, la douleur était là, aigue, mais il était capable de l'endormir dans un coin de sa tête pour quelques secondes et se tourner vers Lysa


"Tes paroles ne t'ont pas apporté ce que tu souhaitait, tes actions si. Par tes propres gestes tu me donne raison. Peut être que tu n'a rien cru de ce que je te disais, mais rien qu'en me poignardant tu viens de transformer ce que j'ai dit en vérité."

La vérité d'Havelock était devenue celle de Lysa, le corbeau poussa brutalement la jeune fille a l'épaule pour la dégager et se cabra pour tenir sa blessure. Ce n'était pas parce que c'était peu profond que ça ne faisait pas mal. Le corbeau, rejoins par bien d'autre sur bord du mur où il avait collé ces affiches se mirent a croasser de concert en cacophonie. L'homme posa la mains sur le mur et observa son autre main tachée de sang tandis que des goutes se mettaient a perler sur la neige.

"La plume est plus forte que l'épée, ton arme m'a peut être bléssé, mais ton âme l'a été plus puissament que ce que ton poignard pourra jamais m'infliger."

Le noble se redressa un peu, sa respiration plus soutenue

"En me blessant tu me proclame vainqueur de cette joute verbale. Ce paradoxe serait il en train d'éventrer tes paradigmes?Se bercer d'illusion est le moyen le plus simple d'être déçu. Saisit ta chance et ceuille le jour présent sans te soucier du passé."

Même blessé le corbeau gardait tout son panache, et se relevant, loin de contre-attaquer celui ci defiait Lysa du regard. Pour lui sa tâche était achevée: la jeune fille avait compris, même si elle ne voulait pas l'admettre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/havelock-etoile-du
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fiches, les fifiches, les Affiches   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fiches, les fifiches, les Affiches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiches de personnages pour le RP
» Fiches de personnages pour la version sérieuse
» Les Fiches de Présentation (Obligatoire)
» Fiches Techniques différents moteurs 514 - 712 - 714 - 812 - 814 - 914
» Fiches de RP / Liens [Aide & Libre Service]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doom Stars :: 

.:: Tsel ::.

.: Ville Haute :.

 :: Les avenues
-
Sauter vers: