AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un ciel si sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Un ciel si sombre   22.07.09 1:50

Que Selah en venait à le détester. Ce ciel si sinistre qu'elle n'admirait que sous le pinceau de son frère. Mais présent, il n'y avait plus de pinceau et plus de frère, ni même de musique. Juste le vague murmure lointain d'une ville qui n'était fantastique que dans les mythes racontés au coin du feu. Mais ici, sur le toit du hangar, Selah n'y voyait que la souffrance. Les lumières semblaient pourtant s'étaler en un tapis de merveilles infinies. Un quelconque voyageur ignorant y aurait vu certainement l'éveil d'un monde sans pareil. Mais une fois à même les rues, l'écart entre les uns et les autres forçait à ouvrir les yeux sur la décadence. Le paradis tel qu'elle l'avait accepté semblait loin, si loin à présent. Le chant de la mer, le vent salé, les rires des Korakais lui manquaient terriblement. Elle aurait voulu pouvoir danser enore autour du feu, et prendre son violoncelle pour accompagner les chants. Pourquoi pas regarder Isaïa se faire entraînée par l'une de ses femmes aux cheveux d'or? Et elle aurait réalisé que la malédiction et la mort d'Andréa n'aurait été qu'un mauvais rêve très très lointain. Oui, c'était exactement ce qu'elle désirait en cet instant précis.

Mais Maria lui revint en tête. La sainte, celle qui avait porté le fardeau d'un père incestueux. Pas de malédiction, juste une jeune fille qui avait dû subir en silence. La réalité avait été finalement bien pire que le mythe. Aurait-il mieux valu que les étoiles soient des démons? Non. Elle n'arrivait même pas à envisager cette possibilités. Des êtres que le destin menaçait, voilà ce qu'ils étaient. Et eux aussi avaient droit à la paix, au repos. A cet Eden qu'elle entrovoyait quand elle fermait les yeux. Un endroit parfait pour oublier la souffrance. La vie n'y serait pas nécessairement facile, non. Mais elle pourrait être considérée avec le droit au bonheur. N'était-ce pas suffisant? ça avait été suffisant pour pousser Selah à abandonner Le Duché et le manoir familial. Suffisant pour qu'elle préfère de loin se percer les doigts avec une aiguille à coudre au lieu de prendre le thé avec des cousines superficielles. Suffisant pour qu'un simple sourire suffise lui réchauffer le coeur et l'âme. Seulement tout ce qui lui avait suffit jusqu'à maintenant n'existait plus.

Le quotidien ui semblait vide à présent. Elle ne vivait plus vraiment. Elle existait pour racheter le crime de son frère, pour réaliser le voeu de Maria, pour aider Andréa. Malgré ses convictions pourtant fortes, elle ne se sentait pas à sa place parmi les Sîns. Mais quoiqu'il arrive, son désir de les aider était plus important que ses sentiments personnels. Si seulement elle avait le pouvoir de leur faire oublier la vengance pour les pousser à voir le paradis tant souhaité par Andréa! Ce n'était hélas pas si facile. Rien n'était facile à présent. Selah réajusta une sorte de châle sur ses épaules et vint entourser ses genoux de ses bras, perdant son egard vide sur l'horizon. Il ne neigeait pas, la voix d'Andréa était silencieuse aujourd'hui. Elle aurait tant voulu prendre son violoncelle et jouer. Où était son instrument? Sans doute détruit par la rague d'Isaïa. Les doigts de sa main gauche s'agitaient sur ses genoux, reproduisant les notes de ces mélodies pleines de chaleur qu'elle aimait tant et dont elle aurait eu besoin. Mais il n'y avait plus de cordes à faire chanter.

Un courant d'air la fit frissonner, l'obligeant à resserrer ses bras d'avantage. Elle inclina pa tête sur le côté, avant de l'appuyer sur ses genoux, ses boucles noires s'étalant en tout sens, transportées parfois par le vent. Si seulement il était possible de retourner dans le passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   07.11.09 19:58

En rentrant au hangar, Aronaj aperçu une petite silhouette recroquevillée sur le toit. Il ne lui fallut pas longtemps pour en déduire l'identité de cette personne. Selah Osterweil... celle dont il se méfiait, celle qui l'intriguait. Il s'était posé beaucoup de questions à son égard. Devait-il l'aider ? Devait-il l'ignorer ? Sans aucune raison rationnelle, il s'était promis de la protéger, il le faisait mais sa présence le dérangeait, elle était le signe de changements et d'augures incertains... Depuis qu'elle s'était réfugiée chez les sîns, il évitait tout contact avec elle, il ne savait pas quoi lui dire, elle l'embarrassait et le chef des sîns n'aimait pas ça.

Ce jour là, ce fut différent. Elle était là, perchée sur le toit du hangar, fixant la noirceur de l'horizon, comme pour interroger l'avenir tout en sachant qu'elle n'aurait pas de réponse. Aronaj montait souvent sur ce toit, il était instable par endroits mais il offrait une vue unique, une parcelle de liberté. Aussi, de voir cette jeune femme , ici, scrutant le paysage décharné de Tsel, lui laissa ressentir une once de compassion et de ... * tendresse ? * . Il monta.

Il arriva à pas de loups, il avait prit l'habitude de marcher avec discrétion, il connaissait les moindres bosselures, renflements et estafilades de ce toit, un pas novice y aurait certainement trébuché. Il jeta un bref regard sur l'horizon, il paraissait plus terne de jour en jour. Un léger vent vint souffler sur les quelques mèches récalcitrantes qui tombait sur son visage blafard.

Il s'avança lentement, à hauteur de la jeune femme, fixant l'horizon, sans la regarder, il ne l'avait jamais vraiment considéré, il n'aurait pu faire une description détaillée de son visage. Maintenant qu'il était là, il ne savait plus vraiment pourquoi il était monté, il avait été inexorablement attiré, voir quelqu'un d'autre ici l'avait étonné, comme-ci une voix douce et délicate lui avait susurrer dans l'oreille qu'il n'était pas toujours seul. Une impression étrange...

Il resta planté, droit, comme à son habitude, attendant que quelque chose se passe. Il était peut-être temps de parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   08.11.09 3:48

Ses doigts avaient cessé de bouger, mais elle l'entendait encore, lointaine et perdue dans le vent, cette mélodie qu'elle jouait souvent parmi les Korakai. Ces accords sur lesquels les femmes faisaient danser leurs voiles, offrant de multiples couleurs merveilleuses dans cet univers si terne. Si le Rhapsode avait su, serait-il venu jusqu'à Tsel? Certains l'auraient-ils suivit? Andréa serait-il encore en vie? Si seulement il avait pu se mettre à neiger, peut-être que l'Etoile même aurait répondu à ces questions. Mais il était silencieux, toujours. Il n'y avait plus que le souvenir de cette mélodie qui empêchait le silence de devenir trop pesant. Elle avait même finit par fermer les yeux, ses doigts à présent crispés sur le châle. Mais malgré le froid, elle n'avait pas envie de rentrer. Elle se sentait si faible, incapable de soutenir bien longtemps les regard intrigués, méprisant, ou pire... Accusateurs. Il était si facile de tout dire sur Isaïa, de donner sans hésitation certaines informations qui pourraient facilité la vengeance des Sîns. Après tout, elle connaissait le campement des Korakai, savait où trouver Isaïa la plupart du temps. Avait-il changer de lieu de repos depuis son crime? Même s'il était protégé, elle savait que les Sîns pourraient l'atteindre tôt ou tard, grâce à elle, à cause d'elle. Et Selah préférait que ce soit le plus tard possible. Mais comment faire comprendre à ceux qui avaient tant de haine que sacrifier son frère n'était pas si simple? Oh, elle lui en voulait aussi, bien sûr. Mais il avait tout donné pour elle. Devait-elle participer à sa mort alors qu'il avait lui avait sauvé la vie?

Un son vint troubler la mélodie qui se jouait dans sa tête. Quelque chose de diffus et lointain. Trop lointain pour qu'elle n'y accorde une réelle importance. Il y avait de la vie dans le hangar, et son arrivée récente ne lui permettait pas encore d'en connaître toutes les subtilités sonores. Ses yeux se rouvrirent sur l'horizon. Elle avait sans doute rêvé. Ce devait être ça, oui. Qui monterait sur ce toit instable dans la fraîcheur actuelle? Personne n'avait la moindre raison de venir ici. Et même si quelqu'un s'était approché, il serait aussitôt reparti en l'apercevant. Du moins c'était ce qu'elle pensait. Jusqu'à-ce qu'il arrive à sa hauteur. En le sentant réellement approcher, elle tourna vivement la tête et sursauta. Il était vraiment silencieux. Trop pour elle. Oh, elle savait très bien qui il était, Aronaj Zänku, le successeur d'Ezéchiel. Elle avait partagé une partie des souvenirs d'Andréa concernant les Sîns. Juste assez pour savoir à qui s'adresser. Pas assez pour décemment pouvoir prétendre les connaître. Mais elle savait que lui, comme la plupart des Sîns, n'avait aucune confiance en elle. Ce qui de fait ne la dérangeait pas vraiment.

"Veuillez me pardonner... J'ai été surprise."

Ce n'était certainement pas très poli de sursauter. Surtout qu'elle n'avait pas l'air très rassurée de le savoir si proche, lui qui pouvait décidé d'un seul mot de la rendre à la rue, là où la colère irrationnelle d'Isaïa la tuerait immédiatement. Qu'il avait l'air austère... Froid aussi. Selah eut la désagréable sensation d'être en tout les cas fautive de quelque chose sous son regard. Mais il se contentait de fixer l'horizon jusque-là. Peut-être qu'elle ferait mieux de partir. Si lui était venu et n'avait pas pris la peine de lui adresser la parole, ce devait être parce qu'elle était de trop, non? Elle se sentait partout de trop de toute manière. Elle, l'ancienne noble, au milieu de ceux qui luttaient contre cette caste abusive. La jeune femme se releva, agrippant toujours son châle.

"Je... Vous laisse tranquille."

Réellement embarrassée, elle fit demi-tour, dans l'idée sans doute de retourner dans le bâtiment. C'était sans compter sur le sol instable du toit. Elle n'avait pas l'agilité des Sîns et ne manqua pas de trébucher, basculant soudainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   08.11.09 17:34

Il ne l'avait pas regardé, il n'avait pas osé, cette attitude le troubla. Lui d'habitude si fier, si placide, réfutant toutes émotions , renonçant à dévoiler une once de faiblesse, défiant le danger sans jamais ciller... lui, Aronaj Zänku, chef des sîns, ne parvenait pas à la regarder. Il avait trop peur d'y voir quelque chose, il ne savait pas quoi, une chose qu'il se refusait à voir, à admettre. Pour la première fois il écouta le son de sa voix, il l'avait maintes fois entendu sans jamais prendre le temps d'écouter. Il s'en détacha des notes douces et mélodieuses, une voix calme, presque ingénue. Il frissonna. *Ce n'est qu'une enfant*. Cette pensée, Aronaj la savait fausse mais il ne pu s'empêcher de se le dire. Il rectifia, *elle avait été une enfant*, elle en avait encore les marques mais c'était une adulte, comme lui elle savait à quel point ce monde était sombre. Cependant, il avait ressenti une douce sensation d'innocence, un sentiment qu'il avait depuis longtemps oublié.

Elle s'était levé, Aronaj n'avait pas bougé, elle partait. Elle était encore proche de lui, il pouvait presque la sentir, elle marchait d'un pas à la fois léger et maladroit. Il avait presque anticipé ce geste, comme-ci la chute serait inévitable, sa main quitta sa poche et d'un mouvement brusque il la serra autour du poignet de Selah. La douceur n'était pas la première de ses qualités, il relâcha quelque peu son étreinte. Il avait pressé ce frêle poignet avec force, pourtant de la voir chuter ne l'aurait pas apitoyé, il aurait peut-être même ri de tant de gaucherie. Mais il avait agit par un inexplicable réflexe.

"Reste."

Alors qu'il la tenait, lui faisant toujours dos, il espéra qu'elle accepte. Il n'avait rien à lui dire, il n'aimait pas qu'on le dérange quand il était ici, il affectionnait la solitude bien plus que la meilleure des compagnies, mais il fallait qu'elle reste. Pourquoi ? Aronaj n'en savait rien. Il ne croyait pas aux coïncidences et aux rencontres providentielles, mais aujourd'hui, sur ce toit, le sîn avait cru ressentir quelque chose de tellement rare, il ne savait pas si cette fille y était liée, mais ce sentiment ressemblait furieusement à ce qu'on appelait l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   08.11.09 20:16

Ce n'était pas vraiment du mépris, mais son refus ne serait-ce de la regarder, ou de l'envoyer ouvertement promener laissait Selah dans une incertitude presque blessante. La volonté de quitter cet espace en plein air était aussi un excellent moyen de ne pas avoir à affronter des reproches, ou des insultes. Après tout, elle n'était qu'une ancienne noble, apparue avec des étrangers qui étaient des bouches à nourrir supplémentaires sur un territoire où la survie était déjà trop compliquée. Même pour ceux qui pouvaient admettre qu'une étoile puisse communiquer depuis la mort, pourquoi Andréa le faisait-il avec une étrangère alors qu'il avait eu tant d'adeptes à Tsel même depuis des années? Ce devait être affreusement insultant pour les Sîns de savoir que leur guide leur avait préféré une parfaite inconnue pour poursuivre sa quête.

Peut-être aurait-il mieux valu qu'il la laisse chuter. Après tout, elle devait bien le mériter quelque part, non? Et avec un peu de chance, elle aurait pu se faire suffisamment mal pour que l'humiliation puisse offrir une quelconque satisfaction aux témoins de sa maladresse. Il aurait été tellement facile de la laisser tomber tout simplement. Mais il ne le fit pas. La poigne avec laquelle il la retint fit grimacer Selah. ça faisait mal, il avait serré fort. Mais elle aurait probablement nettement plus souffert s'il ne s'était pas donné la peine de la rattraper. Selah serrait encore les dents en se redressant. Peut-être qu'elle garderait une trace sur son poignet, elle qui avait la peau si pâle. Elle fut pourtant surprise de constater qu'il ne la maintint pas ainsi, relâchant sa prise pour ne pas lui faire mal d'avantage. Était-il donc plus soucieux de ce qui l'entourait qu'elle ne le pensait? Qu'il agisse ainsi avec un compatriote des rues lui paraissait normal. Avec l'intruse qu'elle était, c'était étonnant.

Plus étonnant encore, il lui dit même de rester. Était-ce un ordre ou une simple demande? A vrai dire elle n'en savait rien. Mais malgré son attitude, il n'était pas vraiment comme elle se l'était imaginé. Il n'y avait eu aucune remarque cinglante, aucun reproche. A croire qu'il voulait juste une présence à ses côtés pendant quelques instants, sans rien demander. Ce n'était peut-être qu'une impression, mais elle préféra y croire, du moins juste un peu. Et tant pis s'il lui faisait regretter ensuite. Après tout, qui ne tente rien....

"Merci."

Sa voix paraissait un peu troublée, ou tout du moins hésitante, mais en aucun cas dépourvu de sincérité. Un simple merci pour l'avoir empêchée de tomber, et aussi pour l'autoriser à rester encore un peu. Il ne parlait pas plus. Peut-être n'y avait-il tout simplement rien à dire. Sans un mot pour l'instant, elle replaça son châle que la chute lui avait presque fait perdre. Selah semblait rester volontairement en retrait. S'il ne lui avait pas accordé un regard jusqu'à maintenant, il devait avoir ses raisons. Le silence risquait de devenir pesant s'il s'éternisait, et malgré la sympathie du chef des Sîns, elle craignait d'en devenir déplaisante en maintenant ce calme. Elle baissa les yeux, contemplant ses chaussures usées cachée en partie par sa longue jupe, pour finalement prendre son courage à deux mains.

"Je suis vraiment désolée pour Andréa."

Ce n'était peut-être pas très judicieux de mettre ce genre de sujet sur le tapis. Surtout qu'elle y avait largement sa part de responsabilité. Si seulement elle avait été plus courageuse autrefois, ce meurtre n'aurait probablement jamais eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   08.11.09 21:55

Cette voix mélodieuse, il pu l'entendre à nouveau, peut-être était-ce la raison pour laquelle il l'avait retenu, pourtant ce qu'elle dit le fit grimacer. Les derniers mots de la jeune femme lui parurent vides de sens, stériles... Andréa était mort, il était inutile de le rappeler, il se levait tous les jours avec cette pensée en tête, l'idée que rien ne s'améliorerait, que Tsel reprenait tout espoir aussi vite qu'elle les avait fait naître. Pourquoi s'excusait-elle ? Cela n'avait pas de sens, vraiment pas. Comme si de simples mots pouvaient briser la méfiance et la suspicion.

"Il faut marcher d'un pas assuré, si tu hésites, tu tombes."

Il avait volontairement ignoré la dernière remarque de Selah car il savait qu'aucune discussion constructive ne pouvait en émaner. Du moins pas pour l'instant. Cette phrase était à double sens et il espérait qu'elle comprendrait. Il aimait la subtilité, elle lui permettait de s'amuser et d'estimer l'acuité de son interlocuteur. Après avoir parlé, il se retourna et pour la première fois il plongea ses yeux dans les siens. Il pu voir son visage angélique, ses grands yeux azurés, cette peau immaculée. Selah semblait rayonner presque trop fort dans ce monde aux nuances sombres et maussades. Ses cheveux d'ébène lui rappelèrent sa jeune sœur, elle et Selah devaient avoir environ le même âge, ce simple souvenir lui pinça le cœur.
*A-t-elle vraiment un peu d'Andréa en elle ? L'aura qui en émane défie les teintes les plus obscures.*

Il remonta son caban, couvrant ainsi son cou, il fit quelque pas vers la jeune femme, avançant avec toute l'assurance d'un sîn, lui montrant l'agilité avec laquelle il marchait sur ce toit. C'était presque trop facile. Ce simple mouvement lui indiquait qu'elle pouvait se sentir en sécurité avec lui mais qu'elle n'était pas totalement chez elle, que c'était sa demeure avant tout et que ses pas avaient foulé ce hangar de nombreuses fois.

"Pourquoi se réfugier chez nous ?" dit-il d'un ton glacé.

Il savait en partie pourquoi, elle pensait suivre les traces d'Andréa, elle voulait échapper à une certaine vengeance... Mais il voulait qu'elle le lui dise. Était-ce aussi un prétexte pour entendre un peu plus sa voix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   08.11.09 22:15

Si seulement elle pouvait se montrer aussi assurée. Ce n'était pas si simple à ses yeux. Elle n'avait pas a force des Sîns, pas leur courage, et encore moins leur agilité. Elle se sentait largement la cinquième roue du carrosse entre ces murs. Et en même temps... Que pouvaient bien valoir ses sentiments face aux grand rêve d'Andréa et de Maria? par instant, elle aurait bien voulu juste se laisser tomber, et attendre simplement que les choses se fasse sans elle, et que la mort l'emporte. Ce serait tellement plus simple, moins pénible, moins fatiguant, et surtout lâche. C'était ce qu'elle avait été toute sa vie. Faible et pitoyable, toujours protégée par quelqu'un, incapable de veiller sur elle-même. Elle ne pouvait se trouver qu'ironique et déplacée dans ces lieux, sur la demande d'Andréa. Pourquoi elle? Pourquoi pas, après tout. Elle n'était là que pour transmettre le message de la défunte étoile, rien d'autre. Une fois sa mission accomplie, elle pourrait enfin se laisser aller à disparaître. Mais pas encore, pas tout de suite.

Le chef des Sîns semblait tellement sûr de lui, tellement fort. Son parfait contraire. Un peu comme Isaïa, la tendresse en moins sans doute. Quoiqu'avec la haine que lui vouait son frère à présent, Aronaj faisait figure de saint protecteur par le simple fait d'avoir été là pour la retenir. Oh, elle voyait bien à travers son aisance qu'elle n'était pas à sa place ici. Tout le lui rappelait. De la souffrance de chacune des personnes vivant dans ce hangar aux regards que la plupart portaient sur elle. Méfiants, peut-être cruels aussi. Ils en avaient le droit. Elle n'avait jamais demandé à être acceptée. A vrai dire, quelque part, elle se moquait d'être à sa place ou non. Jamais elle n'avait été à sa place. Sauf peut-être chez les Korakais. Mais à présent, ce n'était même plus le cas.

La question du chef des Sîns lui fit l'effet d'une gifle. Effectivement, elle n'avait pas de raison de se réfugier chez eux. Pas elle, en tout cas. Elle était un poids, inutile, et surtout un potentiel sujet de discorde entre eux et les Korakais. Elle leur apportait sans doute beaucoup plus d'ennuis que d'avantages. Et elle était même incapable de leur offrir leur vengeance. Pourtant, il fallait mettre les choses au clair, afin que ce genre de question ne se pose plus. Enfin plus pendant un certain temps.

"Je ne suis là que pour Andréa, pour aider à réaliser son souhait et celui de mon ancêtre. Il m'a guidée ici, pour que je puisse l'aider. Sans ça, je ne demanderai pas refuge. Je ne le mérite pas. C'est uniquement au nom d'Andréa."

Pourquoi toujours devoir se justifier? Et encore, ses paroles seraient sans doute vides de sens pour quiconque ne pouvait pas concevoir l'idée qu'un défunt puisse transmettre ses volontés à travers un vivant. Selah savait que ce genre de paroles ne suffisaient pas. Alors elle joignit ses mains, paume vers le haut, faisant émerger l'une des lucioles d'Andréa entre ses doigts. Une petite créature de lumière qui s'éleva quelques instants dans les airs pour s'évaporer aussitôt. Elle ne gérait pas les pouvoirs de l'étoile, après tout, elle n'était pas une étoile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   09.11.09 17:28

Andréa... tout finissait par revenir à lui ; il était la source de tant de discordes. C'était donc elle que Andréa avait choisi, elle avait l'air si faible, si vulnérable, pourquoi ne pas avoir confié sa quête à un sîn ; ils étaient agiles, robustes et durs au mal. Peut-être n'avait-il pas eu le choix ? Aronaj avait du mal à le croire, sa logique cartésienne était malmenée, ce monde n'était pas cohérent mais il ne pouvait s'empêcher de lier tous les faits entre eux, d'aboutir à des déductions rationnelles et empiristes. C'était sa force et sa faiblesse. Il agissait très rarement par instinct. Certes il s'était hissé jusqu'ici grâce à ses implacables raisonnements mais peut-être passait-il à côté de beaucoup de choses. On ne pouvait pas le changer... et pour lui, ce n'était pas judicieux de la part d'Andréa de confier cette tâche à cette gamine. Où alors quelque chose lui échappait...

Alors qu'il réfléchissait à toute vitesse, tentant de déceler la moindre anomalie, la moindre faille, la plus petite subtilité qui pouvait lui passer sous le nez, quelque chose se passa. Selah joignit ses mains, laissant échapper cette petite lueur familière, cet éclat dans la nuit qui réchauffait les cœurs ; Andréa lui paru présent, à leurs côtés, les observant d'un œil bienveillant. Cela dura une fraction de seconde mais le temps sembla se figer, le temps d'un clin d'œil l'espace c'était rétréci, ils n'étaient plus que trois, sur ce toit : Aronaj, Selah et Andréa, le reste de la ville n'existait plus. Puis il revint à la réalité, les yeux grands ouverts, troublé...

Il effaça rapidement de son visage cette expression de béatitude, fronçant à nouveau les sourcils, se montrant dur et austère.

"Ce n'est pas avec ce genre d'artifice que tu vas changer le monde."

Il se trouvait dur avec cette fille mais il n'avait pas le choix. Les autres sîns subissaient aussi ses réprimandes et c'est pour ça qu'ils étaient si forts et résistants. Aronaj était désormais presque convaincu de la sincérité de la jeune fille et si Andréa avait réellement souhaité lui confier sa quête, si elle était venue se réfugier chez eux, ce n'était pas un hasard. Aronaj devait se montrer sévère pour qu'elle triomphe, la protéger la rendrait faible et dépendante. C'était censé... il ne pouvait l'aider que de cette manière.

"Si tu dis vrai, que sommes-nous supposé faire pour toi ?"

Aronaj entendait par-là : "Comment agir ?" , tout simplement. Tous ces bouleversements avaient altéré ses plans, il ne savait plus vraiment quel chemin prendre. Il n'attendait pas de solution à ses problèmes, il n'était pas assez naïf pour croire ça, mais si cette fille avait un peu d'Andréa en elle et bien elle était censé ouvrir la voix... Jamais le chef sîn n'aurait avoué qu'il était incertain dans la manière d'agir, ça aurait été une marque de faiblesse et par orgueil il préférait demander à Selah en quoi il pouvait l'aider et non le contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   09.11.09 18:02

Aurait-elle pu réussir à le toucher? Elle en a eu l'impression pendant un court instant. Peut-être qu'elle pourrait juste leur faire comprendre. Si lui pouvait y croire, alors les autres Sîns le suivraient, sans doute. Elle ne pu s'empêcher d'espérer que peut-être cette démonstration pourtant faible suffirait à prouver sa bonne foi. Mais elle s'était trompée et ne pu que le constater amèrement avec la remarque qu'il lui lança. Un artifice... Le pouvoir d'Andréa était bien plus qu'un simple artifice. Elle n'avait juste pas la force nécessaire pour lui rendre honneur. Et lui se cachait derrière l'incrédulité. La voix de Selah fusa, sans qu'elle ne le veuille vraiment.

"Ce n'est pas en repoussant l'espoir qu'on peut se protéger soi-même."

Elle regretta immédiatement ses paroles, consciente qu'elle n'allait très certainement pas les aider si elle se laissait aller à perdre complètement pieds. Selah baissa les yeux, laissant retomber ses mains le long de son corps. Elle savait que les Sîns avaient souffert, qu'ils souffraient toujours. Le monde était injuste, plus encore à Tsel que partout ailleurs. Andréa avait apporté un rêve et sa mort leur avait enlevé ce que beaucoup avaient envisager comme la seule chance de pouvoir aspirer à un monde si ce n'est parfait, juste un peu mieux au moins. Et par-dessus le choc qu'ils avaient eu à encaisser, une parfaite inconnue arrivait pour prétendre que ce n'était pas terminé. Allons donc... Si elle avait été à leur place, elle n'y aurait pas cru une seule seconde.
Ils ne pouvaient rien faire. Pas pour elle en tout cas. Sauf peut-être...

"Continuer à croire en Andréa."

Le reste lui paraissait sans importance. Si elle pouvait convaincre Aronaj d'au moins ça, alors il y avait peut-être encore une chance d'accomplir le souhait de l'étoile et de Maria. Selah releva les yeux, fixant le chef des Sîns d'un air presque suppliant. Elle ne savait pas comment faire, elle n'avait pas de solution miracle, pas de prophétie à leur donner qu'ils n'auraient qu'à accomplir. Elle n'avait pas le mode d'emploi pour sauver le monde, et encore moins la plus petite idée de si elle avait la moindre chance d'y parvenir.

"Il n'a pas menti. Dilmun existe, je l'ai vu à travers ses souvenirs! Si seulement vous pouviez le voir aussi alors... Alors vous y croirez comme j'y crois! Les étoiles peuvent être sauvées. Si elles le sont, tout le monde le sera. Je ne prétends pas changer le monde, juste faire de mon mieux pour vous aider à le faire. Je ne suis qu'un messager, pas un guide!"

Mais ça, pourraient-ils le comprendre? Elle ne prétendait pas être le sauveur des Sîns, juste quelqu'un qui avait eu par hasard certainement la possibilité de les aider et qui comptait bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   10.11.09 20:36

Aronaj esquissa un sourire qui ressemblait plus à une grimace ou à un sentiment d'amertume.

"L'espoir nous l'attendons tous à bras ouvert, qu'il vienne !" rétorqua-t-il cyniquement.

Selah frustra quelque peu le chef sîn. De quel droit se permettait-elle une pareille remarque ? Elle n'était pas en position de force et Aronaj était plutôt orgueilleux que compatissant. Il n'aimait pas qu'on lui indique comment agir ou qu'on lui donne des leçons de morale. L'espoir, il le cherchait tous les jours, dans ces rues décharnées et absentes de perspectives. Monter sur ce toit aujourd'hui n'était-il pas la preuve qu'il le cherchait encore et qu'il voulait y croire ?
Il croyait entendre une noble lui inculquer avec arrogance les valeurs du "savoir-vivre" et du "savoir-espérer".

Il se figea de nouveau, lui tournant le dos, écoutant ses dernières paroles. Croire en Andréa ? Comment pouvait on croire aux morts ? L'étoile n'était plus là, elle s'était envolée et le projet d'un monde meilleur avec. La rage envahit de nouveau Aronaj, ce n'était pas la jeune femme qui provoqua cette réaction, du moins pas directement. Elle n'avait fait que remuer le couteau dans la plaie, cette soif de vengeance inhérente aux sîns qui bouillonnait dans son ventre. Les étoiles sont des êtres utopistes, elles sont porteuses d'espoir mais ceux qui dominent détruisent tout potentiel changement, ils saccagent, creusant les blessures et ravivant l'animosité.

"Si Andréa a échoué comme tant d'autres c'est à cause des nobles ! Il faut renverser le trône sur lequel ils siègent et ensuite nous suivrons les ambitions d'Andréa. Sinon ces charognes détruiront nos rêves indéfiniment et nous resteront figé à jamais, condamnés à nous battre éternellement sans jamais réussir."

En disant cela il n'avait pas une seul fois crié, il restait calme, comme à son habitude. Cela ne signifiait pas qu'il cachait sa colère, non. On pouvait sentir dans chacun de ses mots une profonde rancœur, il avait cette capacité à se faire comprendre sans jamais avoir à élever la voix. Il était inébranlable, les traits de son visage ne montraient aucune trace explicite de rage. Même dans la colère, il restait froid et flegmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   10.11.09 21:13

Quel cynisme... Il ne donnait pas plus l'impression de vouloir y croire. De fait, Selah avait juste l'impression d'être mise à l'épreuve, encore et encore, sans que finalement la parole d'Andréa n'ait la moindre chance de leur parvenir. Aronaj ne prouvait qu'une chose: les Sîns étaient trop blessés pour oser s'exposer d'avantage. La haine était la seule chose qui leur donnait la force de se battre. A croire que les bonnes intentions qui auraient dû motiver la lutte n'étaient finalement que des leurres. Andréa s'était battu pour ça toute sa vie? Mieux valait qu'elle cesse là ses interrogations. Après tout, elle n'avait pas rejoint le hangar pour porter un quelconque jugement sur ceux qui tentaient tant bien que mal de survivre contre des nobles qui oubliaient que leur statut se devait de leur apporter des devoirs et non des privilèges. Voilà comment les nobles de Tsel protégeaient leur cité? Ils la gangrénaient sans même s'en rendre compte. Tsel se rongeait elle-même depuis bien trop longtemps pour avoir la plus petite perspective d'avenir. Finalement, le souhait d'Andréa lui paraissait bien plus censé que celui que semblaient vouloir poursuivre les Sîns à présent.

"Si... Tout le monde quittait Tsel... Étoiles et plébéiens, laissant les nobles se détruire d'eux-mêmes, ne serait-ce pas mieux?"

enfin c'était vite dit. Par mieux, elle entendait plutôt la moins pire des options.

"Les nobles sont trop bien protégés. Quant bien même il existait un moyen de les atteindre, ce serait inévitablement dans la mort et la souffrance. Tsel mérite-t-elle un pareil sacrifice? Il existe ailleurs un lieu où il n'existe pas de noble pour vous voler votre liberté de vivre."

Et Andréa connaissait ce lieu. Oh, les nobles pourraient toujours vouloir les poursuivre, mais hors des murs de Tsel, le combat serait très certainement différent. Selah ne voulait pas défendre cette caste, elle n'en avait pas l'intention. Après tout, elle était née dans ce monde soi-disant privilégié, mais finalement pourris jusqu'au plus profond de l'âme.

"La vengeance n'apportera rien au final. Pire, la victoire corrompt aussi sûrement que le pouvoir. Supprimer des tyrans, c'est laisser la porte ouverte à d'autres monstres, souvent pire. Et la haine continuera à se propager, jusqu'à la révolte suivante."

Non, vraiment, elle ne voyait pas ce que Tsel avait de bien pour qu'on veuille au nom de son peuple sacrifier plus de vies. En tous les cas, elle ne voulait pas démentir la responsabilité des nobles dans la mort d'Andréa. Son meurtrier en avait été un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   12.11.09 1:15

Même s'il donnait l'impression d'ignorer ses propos, il les écoutait attentivement, réfléchissant au sens de chacune de ses phrases. Elle était convaincue que de quitter Tsel serait un meilleur salut pour les sîns et pour le peuple. Elle avait tort, les nobles les pourchasseraient, s'accrochant à leurs vœux comme la sangsue à la chair humaine. Perdre les étoiles, perdre la plèbe, perdre les sîns, c'est perdre le pouvoir , ne plus rien avoir à gouverner. Qui voudrait d'un royaume sans sujets ?
Le vœu d'Andréa était réalisable à condition de renverser le pouvoir. Ensuite ils pourraient quitter Tsel. La vengeance était une des motivations d'Aronaj; partir serait un signe de lâcheté et un profond déshonneur. Mais au-delà ça, le chef sîn était persuadé que la chute des nobles était un pré-requis à l'Exode.

"Tes paroles sont avisées mais trop idéalistes. Va donc dire à mes hommes de partir sans venger l'enfant, la femme ou le mari qu'ils ont perdu à cause d'eux. Va donc convaincre la plèbe de suivre des rêves auxquels ils ne croient plus. Va donc dire à l'Enkidu de laisser partir les étoiles. Si tu as ces pouvoirs alors d'accord je te suivrais. "

Désormais il la regardait avec intensité, elle devait comprendre le sens de ses propos. On ne pouvait pas quitter Tsel, du moins pas comme ça, c'était impossible. Si cela avait été si simple, il y aurait bien longtemps que la ville serait déserte.

"Si tu veux rester sous notre protection contente toi de faire ce qu'on te dit."

Cette phrase signifiait que la conversation était close. Aronaj voulait passer à un autre sujet, il commençait à s'agacer de remuer les mêmes débats. Il avait en tête tout autre chose... Il avait cru entendre que cette fille avait fréquenté les Korakai. Leur présence intriguait Aronaj au plus haut point. Devait-il les considérer comme des potentiels alliés ou comme de nouveaux adversaires ? Si Selah n'était pas resté avec eux c'est qu'ils n'étaient pas si accommodants...

"Parle moi des "clandestins". Que viennent-ils faire ici ? Comment est leur chef ? Comment vivent-ils ? "

Ses questions étaient incisives, directes, sans aucune discrétion ou signe de courtoisie. Aronaj se montrait de nouveau rude et peu clément envers Selah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   12.11.09 1:43

Idéaliste, c'était un mot qui convenait assez bien à Selah. C'était toujours plus juste à ses yeux de considérer avec un intérêt tout particulier les options les moins meurtrières. Elle n'était pas naïve, elle savait bien ce que le combat ne ferait que se déplacer s'ils partaient tous. Mais le terrain pouvait faire souvent basculer une guerre. Qui plus est, l'orgueil était la plus belle faiblesse des nobles. Combien se risqueraient-ils à quitter le confort de Tsel juste pour poursuivre des fuyards? Le temps que tous s'y mettent, eux auraient pu panser leurs blessures, préparer leurs armes et repousser des assaillants nécessairement mal préparés. Ou même qu'ils auraient pu trouver des alliés avec lesquels combattre contre la noblesse de Tsel, parmi les habitants des villages alentours. Certains devaient bien être excédés par le pillage que le train en partance pour Tsel leur faisait subir régulièrement, non? Mais comment faire comprendre ça à des gens qui avaient toujours vécu ici, qui ne pouvaient faire confiance à quelqu'un d'extérieur à leur communauté?

"Il doit bien exister des alliés hors de la ville!"

Mais Aronaj coupa court à toute conversation. Faire ce qu'on lui dit... Selah eut un frisson glacial à ces simples mots, si semblables à ceux qu'on lui avait répété encore et encore au Duché. Des mots que des nobles récitaient à leurs enfants pour en faire des clones d'eux-même aveugle à tout regard extérieur. Il lui avait fallu tout abandonner pour comprendre ça. Et maintenant, elle l'entendait de la bouche de l'un de ceux qui haïssaient la noblesse. Selah détourna les yeux,s errant les mâchoires. Elle ne voulait surtout pas entrer en conflit avec le chef des Sîns. La mission d'Andréa primait sur son ressenti. Quelques paroles blessantes ne devraient pas suffire à l'arrêter. Peut-être qu'elle se montrait juste trop impatiente. Si seulement elle n'avait pas eu besoin de leur protection... Son regard dévia une nouvelle fois, non pas sur l'horizon, mais un peu plus bas, sur les ruelles sombres et malfamées de Tsel. Existait-il un endroit là-dedans où elle pourrait se cacher tout en essayant d'accomplir le souhait d'Andréa? Probablement pas.

Elle s'attendait presque à le sentir s'en aller, coupant court à tout dialogue trop utopiste. Mais de nouvelles questions émergèrent. Alors c'était pour ça qu'il était monté sur ce toit? Juste pour imposer un interrogatoire? Ou en était-il juste venu à s'intéresser au Korakais au fil de la conversation? Finalement Selah préférait ne pas savoir. Elle se reporta sur lui, le fixant d'un air incertain. Pourquoi s'intéresser aux saltimbanques? Ils n'étaient pas dangereux, ils n'avaient rien fait de mal à l'encontre des plébéiens. Leur seul défaut était d'être des bouches supplémentaires à nourrir.

"Ils ne sont pas une menace, si c'est ce que vous envisagiez."

Il y avait pensé, Selah en avait la certitude.

"Ce ne sont que des idéalistes qui ont cru en Tsel comme Andréa croit en Dilmun. La différence est que cette ville est un enfer. Ils sont pacifistes. Au bord de la mer, ils vivaient de cultures, de pêche, de musique et de danse. Ici, ils n'ont plus que leur chant, mais ça ne les empêchent pas de croire sincèrement pouvoir faire de Tsel un paradis."

Elle n'avait rien à cacher sur le sujet. Pour ce qu'elle en avait entendu, le Rhapsode parlait de merveille et d'une vie plus douce. Il n'y avait jamais eu la moindre notion de pouvoir, de conquête ou d'invasion dans ses contes. Tant d'entre eux avaient été déçus par le voyage que Selah avait de la peine pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   12.11.09 11:06

Il écoutait attentivement. Si ce peuple avait des intentions pacifiques, il ne tarderait pas à voir que Tsel finissait par corrompre toutes ambitions louables. Comme le ver qui ronge la pomme, Tsel abîme les esprits les plus sages et déclenche la colère chez l'être le plus inoffensif. Il fallait mettre ces saltimbanques de son côté, tant qu'il était encore temps.
S'ils étaient idéalistes, ils lui parleraient d'avenir meilleur et de solutions improbables, Aronaj se voyait déjà supporter des niaiseries, écouter des histoires que même les jeunes tseliens ne croyaient pas..
Cependant elle avait dit qu'ils souhaitaient faire de Tsel un paradis, même si ce dessein était techniquement impossible, cela signifiait que eux aussi ne la quitteraient pas.

Il fallait obtenir encore quelques informations.

"J'aimerais rencontrer leur chef."

Il avait dit cela sur le ton d'un ordre. S'ils étaient vraiment bienveillants et ouverts d'esprit ils accepteraient. Aronaj lui-même n'avait aucune intention belliqueuse. Pour connaître un groupe, il fallait vivre comme eux et comme Aronaj n'avait ni le temps, ni l'envie de jouer les anthropologues, il se contenterait de rencontres. Il pourrait se faire une première opinion d'eux. C'était plutôt audacieux.

Entretemps un homme s'était aventuré sur le toit, jetant un regard furtif sur Selah et Aronaj. Il s'agissait d'un sîn bien évidemment. Comme Aronaj avait demandé à ses hommes de se méfier de Selah, celui-ci avait dû s'inquiéter que les deux passent autant de temps ensemble. D'un simple signe de main, tout en continuant de regarder la jeune femme, il lui ordonna de redescendre, ce qu'il fit immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   12.11.09 11:53

une rencontre ne serait pas une mauvaise chose. Un échange permettraient aux deux partis de s'entendre, d'éviter un future conflit. L'idée paraissait excellente pour Selah, mais elle ne pu s'empêcher d'entrevoir les différentes possibilités de déroulement d'une pareille conversation. Déjà... Les Korakais accepteront de discuter? Elle ne doutait pas du pacifisme du Rhapsode, mais pensait à raison que les sîns avaient très certainement une réputation quelque peu agressive. Peut-être que certains membres de ce groupe n'accepteraient pas de voir un danger potentiel s'approcher trop près de leur chef. Autre problème; Isaïa. Il traînait régulièrement dans l'ombre du Rhapsode. Il risquait d'être présent. Et si son visage était connu du chef sîn, il y a de fortes chances pour que la discussion dégénère en vendetta qui pourrait bien déclencher une bataille à plus grande échelle. La dernière chose dont tout le monde avait besoin, c'était bien d'une petite guerre au sein même de la plèbe.

Autre petit problème. Le ton d'Aronaj supposait que l'ordre lui était adressé. Comme si elle devait aller à la rencontre des korakais pou leur proposer le dialogue. En temps normal, cette perspective l'aurait ravie et elle se serait empressée de se rendre au pied de la Grande Déchue pour appuyer ces bonnes paroles, mais là... Selah savait que si elle s'approchait un peu trop près d'Isaïa, il n'en ressortirait immanquablement que des choses mauvaises.

"Je ne penses pas qu'ils s'y opposeront pas, si les conditions de rencontre place le Rhapsode en sécurité. Mais... Je vous conseille de le voir sans son bras droit, pour que vous puissiez mieux converser."

Et accessoirement éloigner toute influence qui pourrait nuire à une future entente. Selah avait passé un peu plus d'un an avec les korakais et s'était attachée à eux. C'était à leur contact qu'elle avait appris à vivre et la dernière chose qu'elle voulait, c'était leur faire du mal. La jeune femme réalisa que le regard du chef des sîns s'était égaré plus loin et elle se tourna, découvrant avec surprise qu'une autre personne s'était glissée sur le toit. Décidément, la discrétion des sîns la surprendrait toujours. Depuis combien de temps était-il là à épier la conversation? Selah se retourna vers Aronaj.

"Vous devriez peut-être les rejoindre avant qu'ils ne s'inquiètent trop."

Après tout, Selah était une étrangère, donc une menace potentielle, même si elle n'avait décidément rien de dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   13.11.09 21:59

La réponse de Selah lui paru très étrange. En quoi le bras droit du Rhapsode influencerait-il la rencontre ? Aronaj était convaincu que la jeune femme lui cachait quelque chose d'important, mais il ne fit aucune remarque. Il y avait anguille sous roche, elle n'avait pas parlé une seule fois de sa vie avec eux. S'ils étaient si admirables dans leur manière de vivre et de penser, il était inexplicable que la jeune femme les ait quitté. Il était donc logique de croire qu'elle ne lui disait pas tout. En ouvrant ce sujet de conversation, il lui avait laissé la chance de lui expliquer et de gagner un peu sa confiance. Ce n'était pas dans les habitudes du chef sîn de soutirer des informations, il avait des hommes pour le faire à sa place et il préférait qu'on lui fasse des confidences. C'était là un signe de respect qu'il appréciait. Une personne qui se livrait, offrait une partie de soi-même à son interlocuteur. Le paradoxe étant qu'Aronaj n'aurait jamais été capable d'un tel comportement.
Elle ne voulait pas lui en dire plus. Tant pis, il finirait par savoir.

" Qu'ils ne s'inquiètent trop ? Ont-ils une raison de s'inquiéter ? "

Il lui laissa le temps d'une potentielle réponse puis reprit :

"Je te nomme médiateur au service des sîns. Ta première mission consistera à te rendre auprès du Rhapsode et à négocier une rencontre. Demande lui quelles sont ses conditions, dis lui que s'il le souhaite je peux venir seul."

Bien entendu, Aronaj viendrait seul en apparence, même s'il ordonnait aux autres de ne pas le surveiller, il savait qu'il serait suivi. Les sîns observeraient la rencontre, prêts à intervenir en cas de danger. Confier cette mission à Selah était risqué mais c'était aussi un test, un rite de passage. Tout d'abord si elle refusait, elle devrait expliquer pourquoi et Aronaj en apprendrait davantage. Si elle acceptait et qu'elle réussissait, alors peut-être la prendrait-il en considération. Le chef sîn croyait en la méritocratie, on gagnait sa confiance par le mérite, c'était "archaïque" mais il y croyait.

"Si tu as besoin d'hommes, tu n'as qu'à demander. Mais je suppose qu'il ne te faudra aucune protection."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   13.11.09 22:18

Si Selah avait le pouvoir de faire obéir les gens d'un simple geste comme Aronaj l'avait fait avec ce sîn, les choses seraient nettement plus simples. Hélas, l'autorité n'était vraiment pas dans ses capacités. Elle était tout naturellement revenue fixer Aronaj, s'attendant plutôt à ce qu'il s'en aille. Selah n'était pas nécessairement de très bonne compagnie, surtout quand il était possible d'envisager qu'elle ne faisait que mentir. Heureusement pour elle, quelque part, personne ne savait qu'elle était incapable de mentir. Sans quoi, elle devrait subir des interrogatoires sans doute un peu plus éprouvant que celui-ci. Pourtant, elle n'avait pas la plus petite intention de s'en plaindre. L'intérêt d'Aronaj lui offrait l'opportunité non négligeable de montrer patte blanche. Quant à savoir si la méfiance des sîns était justifiée... Bien sûr que non, Selah n'avait strictement rien de dangereux.

"Aucune raison. Mais l'inquiétude n'est pas toujours rationnelle, et ils trouveront quelque chose à redouter. On redoute toujours ce qu'on ne connait pas, non?"


Après tout, elle redoutait bien les sîns malgré les paroles d'Andréa. Ils pourraient la tuer, la mettre à la rue, ou des choses bien pire encore juste parce qu'elle était noble, qu'elle était la soeur de l'assassin de leur guide, ou parce que leur guide l'avait choisi elle au lieu d'une personne de confiance qui s'était dévoué à l'Exode. Faire confiance à l'étoile était parfois difficile, mais elle n'avait pas vraiment d'autre choix pour aider à la réalisation du voeu. Même si elle n'arrivait pas à comprendre l'obstination des sîns pour leur désir de vengeance. Allait-il y avoir d'autres questions sur les korakais à présent? Peut-être des demandes d'ordre plus techniques, comme où se trouvait le Rhapsode la plupart du temps, comment fonctionnait la garde du camp, possédaient-ils des armes, ce genre de chose.
Mais non. Au lieu de ça, il voulait l'envoyer droit à la mort.

"Non!"


Selah eut immédiatement l'air affolée. Ou pire, terrorisée.

"L'assassin d'Andréa est l'un d'entre eux. Si je vais là-bas, il me tueras! Il n'est pas comme les autres korakais, la haine l'aveugle et le détruit."


Son échec pour faire changé les choses s'était soldée par la mort d'Andréa et sa fuite. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait la certitude qu'Isaïa la tuerait s'il la voyait face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Aronaj Zänku
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 31
Âge du perso : 29 ans
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   23.11.09 3:49

Aronaj grinça des dents. Cette nouvelle information vint confirmer les rumeurs qui étaient parvenues jusqu'à ses oreilles. L'assassin d'Andréa était parmi eux, ces saltimbanques lui offraient asile et protection. Pacifistes peut-être, mais des pacifistes qui donnaient refuge à un tueur d'étoile. Le chef sîn accumulait les informations, le meurtrier était un jeune homme, noble, il en avait eu une description approximative et maintenant il savait qu'il vivait au milieu des Korakais. La piste devenait solide, il ne tarderait pas à mettre la main dessus. Ce n'était pas encore le moment, il fallait attendre...

"Vrai, l'inconnu est toujours perçu comme dangereux."

Pourtant il n'avait pas peur de Selah, il sentait en elle de la bonté mais cela ne suffisait pas pour qu'il lui fasse confiance. Cet échange était bénéfique, il pouvait désormais établir un vague portrait de la jeune femme, appréhendant certaines de ses réactions et de ses comportements. Elle était plus sensible que fragile, son apparente ingénuité cachait une réelle intelligence et elle semblait sincère. Voilà ce qu'il aurait pu dire de Selah Osterweil si on lui en avait demandé la description.

Sentant qu'il en apprendrait davantage, plus tard, sur le meurtrier et les Korakais, il préféra changer de sujet. Si elle voulait les aider, c'était à elle d'en dire plus, pas à Aronaj de lui demander.

"Si tu as vécu avec les Korakais, tu dois certainement savoir jouer d'un instrument ? On dit qu'ils sont de parfaits virtuoses."

Cette question était totalement désintéressée, il ne voulait pas en apprendre plus sur ce peuple. Un vieil air de violon résonnait dans sa tête, il ne savait pas d'où il venait, il l'avait entendu, il y avait tellement longtemps... La mélodie vint lui rappeler que les Korakais avaient ce don et bizarrement, à cet instant précis, il avait eu envie d'entendre un de leur morceau. La musique était l'une des rares choses positives qui pouvait encore émaner de l'Homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-validees-f5/aronaj-zanku-fich
Selah Osterweil
.:: Reflet d'Etoile ::.

.:: Reflet d'Etoile ::.
avatar

Nombre de messages : 36
Âge du perso : 20 ans
Date d'inscription : 15/07/2009

Synthèse
* Constellation protectrice *:
* Pouvoir Astral *:
Particularité:

MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   23.11.09 19:41

Selah s'attendait déjà à ce qu'il exige le nom du coupable, et d'autres informations qui pourraient leur permettre de l'abattre. Il aurait été facile de la menacer, de la torturer, ou n'importe quoi d'autre pour l'obliger à parler et quelque part, malgré les paroles d'Andrea, elle redoutait cette possibilité sans jamais oser totalement l'écarter. La vengeance faisait faire des choses horribles et à quoi bon se priver avec une étrangère que personne ne viendra réclamer? Combien de temps pourrait-elle encore protéger Isaïa avant que quelqu'un ne cherche plus efficacement à avoir sa peau? Bon nombre de personne connaissaient son visage, pour l'avoir vu charmer l'étoile qui lui a offert le voeu du meurtre d'Andrea. Il n'y a pas eu qu'une seule mort innocente cette nuit maudite, et les sîns en paierait les conséquences tandis qu'Isaïa, protégé par les korakais, s'était convaincu qu'il lui restait un meurtre encore à accomplir pour avoir sa parfaite vengeance. D'un côté comme de l'autre, Selah pouvait être condamnée.

Alors devrait-elle répondre à la question suivante? Ou aurait-elle le cran de défier le chef sîn? Elle était en train de peser le pour et le contre alors que ce qu'elle craignait se produisit. Mais pas vraiment sur le sujet qu'elle imaginait. Pendant quelques secondes, la jeune femme parut quelque peu surprise, à croire qu'elle n'avait pas bien entendu les paroles d'Aronaj. Pas de menace? Pas d'interrogatoire sur le tueur d'Andrea? Pas de propos accusateur d'aucune sorte? Pourquoi changeait-il aussi brusquement de sujet alors qu'il l'avait à sa portée et sans personne pour l'empêcher de faire quoi que ce soit à son encontre? Assez troublée par ce genre de question, elle bafouilla sa réponse sur les premiers mots.

"Et bien... Oui, je sais jouer d'un instrument... Du violoncelle."

Sauf qu'elle n'avait pas appris avec les korakais, mais ça c'était une autre histoire. Il semblait que certains ignoraient encore les origines nobles de Selah. Si elle annonçait avoir appris cet art dans un manoir éloigné de Tsel, à où des nobles se complaisait dans leur déchéance immorale un peu comme ici, ça risquait de mal passer.

"Mais mon instrument est resté à leur campement."

Paix à l'âme de son bien-aimé violoncelle, seule objet qui lui ait réellement appartenu, sans doute brisé par la rage d'Isaïa à présent.

"Et je crains de ne pas être une virtuose."

Après tout, elle n'avait joué que pour accompagner les danses, changer les idées de ses compagnons de galère. Les exclamations enchantées de son frère manquaient d'objectivité très certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/selah-osterweil-t1
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ciel si sombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ciel si sombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On appelait ça les Vieilles Serres. » Klyde.
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Une ruelle sombre
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doom Stars :: 

.:: Tsel ::.

.: Ville Basse :.

 :: Les rues :: Hangar désaffecté
-
Sauter vers: