AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )

Aller en bas 
AuteurMessage
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   01.10.07 21:51

Remous rageurs, furie de l'élément, fascination étrange...Si seulement la folie déchainée des eaux était plus pure, plus douce...Mais non, c'était un torrent incontrôlable qui dévoilait sa puissance aux yeux de l'innocent.

Ombre silencieuse, elle regarde les tourbillons enragés. Ses mains sont glissées dans son jean, le vent soulève parfois quelques mèches éparses de ses cheveux, comme un gamin joueur, mais l'étincelle qui anime les yeux sombres n'a rien d'amusé, de même que le pli qui anime la coin de sa bouche. Il est conquérant, il est vainqueur. Cela ne peut être autrement, si seulement ces eaux furieuses pouvaient se calmer, juste un instant, juste une seconde...

Sa main vole, danse, elle suit les flots ondoyants, si seulement elle avait l'ascendant sur cet élément...mais non, son domaine est l'illusion, les voiles, le rêve, le cauchemar...Il est tard, si tard, la ville doit dormir et derrière elle, elle imagine ces Nobles fantoches. Ces êtres avides de désirs. Ce rendent ils seulement compte que leur souveraineté de tenait qu'a eux ? Eux, la Plèbe, la lie...Savent ils seulement qui se cache derrière Sîn ?

Elle a envie de rire tout a coup, bientôt ils sauront, ils sauront lorsque leur ville se videra lentement, doucement, comme un suicidé qui s'ouvre les veines, qui se laisse mourir doucement, surement...Incapable de retenir ce qui fait sa vie. Tsel mourra...Aussi surement que l'Exode débutera. Mais ils sont si peu encore, trop peu...Sa main se referme en poing. Enfant, elle s'amusait a créer des essaims de lucioles, aujourd'hui, elle pouvait conduire les hommes a la folie. L'Exode était leur seul planche de salut, le seul chemin, il n'y en avait pas d'autre...

Elle se détourne soudain, trop vite, trop brusquement, son talon glisse sur la terre détrempée...terre vicieuse, terre viciée...Tu trahis le ciel n'est ce pas ? Elle se sent partir en arrière, elle imagine les flots avides se repaitre d'elle...Ils l'engloutissent soudain, étreinte de fer, étreinte de glace, son souffle se bloque dans sa poitrine, mais la rage de vivre l'a toujours portée, elle ne peut mourir aussi bêtement non ! Pas quand tout est encore a faire, pas quand ils sont sur le point de réussir ! Elle lutte, panthère acharnée, elle se bat contre les éléments en furies...Prâth tu n'avalera pas l'Etoile..

Elle tends la main vers la surface, ses doigts se referment sur une main....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   02.10.07 0:18

Quelle sensation étrange que de chercher l'apaisement dans la tempête... Quelle idée saugrenue. Pourtant, après une journée harassante de travail, c'était tout naturellement que les pas d'Anaël l'avaient conduit jusqu'au bord du fleuve déchainé. Journée difficile et fatiguante, il était las ce soir, même si rien ne venait trahir sa fatigue physique et morale sur son visage aux traits trop lisses. Cependant, il était plus aisé de bosser comme un acharné à la clinique maintenant que Raïden était à nouveau dans de bonnes dispositions à son égard. Jamais il ne le lui avouerait, mais ces mois sans une parole échangée, avaient manqué de le faire étouffer tant il regrettait la conversation pétillante de la jeune femme.

Et aujourd'hui, il était soulagé de pouvoir compter sur elle dans la mission qu'il s'était fixé. Il eut un petit sourire en coin. Rectification : qu'Eliel lui avait confié. S'il n'y avait pas eu ce don précieux de souvenirs d'un passé légendraire, promesses d'un futur meilleur, il n'aurait peut-être pas plongé tête la première dans cette folle entreprise. Mais là.. Là, le chétif jeune homme à la puissance colossale avait su toucher son coeur de la meilleure manière qui soit. Il lui avait fait miroiter un rêve et Anaël s'y raccrochait désormais. Les autres ne pouvaient pas comprendre, ils n'avaient pas reçu ce cadeau, ils n'avaient pas ressenti ce qu'il avait ressenti. Et pourtant, lui il était l'interlocuteur privilégié d'Eliel et pas les autres. Et malgré tout, ils le suivaient, faisant confiance au jugement d'Anaël. Une très lourde responsabilité...

Un instant, il se perdit totalement dans ses pensées, marchant instinctivement, haute silhouette sombre. Habillé d'un jean noir et d'une chemise bordeau, il portait bien évidemment un blouson étant donné la température extérieure. Ses cheveux de lin étaient agités par la brise nocturne alors que son regard sombre se perdait dans le tumulte du fleuve. Tant de travail à faire et si peu de moyens... C'est alors qu'il entendit un bruit étrange, un bruit de corps qui tombe à l'eau0. Aussitôt, il sort de sa transe et regarde autour de lui, en alerte. Et là, en amont du fleuve, quelqu'un se débat dans l'eau déchainée qui tente d'avaler, d'engloutir sa pauvre victime.

Pas le temps de réflechir, il se précipite et tend une main aux doigts fins mais vigoureux vers celle qui cherche désespérément la vie. Il l'attrape, craint de ne pas être de taille contre le fleuve rageur, mais parvient pourtant à l'attraper solidement. Il tire alors et un bras suit la main, puis une tête blonde. De l'autre main, il l'attrape par le T shirt (mais où est le manteau? Soit elle n'en avait pas, soit elle a eu la présence d'esprit de se débarasser de ce poids...) et la tire à lui, jusqu'à la berge. Et là, il dévoile une marque qu'il ne connait que trop bien. Elle est là, au milieu de son dos et la désigne comme l'une des leurs. Il reste un moment interdit devant la demoiselle qui crache l'eau sale. Une Etoile. Quelle chance qu'il passe par là! Sans réflechir, il retire son blouson et le pose sur les épaules de la femme trempée et gelée. Il sont agenouillés tous deux, lui presque tendu vers elle. Ca le démange de la toucher avec son pouvoir, de lui insuffler de la vigueur et de la chaleur... Mais il n'ose pas et se contente de la regarder haleter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   02.10.07 0:43

Tourbillons ravageurs. Elle s'accroche, comme elle la toujours fait. La vie est précieuse, trop, surtout pour elle, surtout pour eux. Les griffes du Prâth l'agrippe, le fleuve furieux ne veut pas que sa proie s'échappe, une offrande de la terre, un vol du ciel...Elle bat des pieds, hors de questions qu'elle disparaisse ainsi, sans avoir terminé, sans avoir vu sa Terre, la leur...Alors, elle ferme les doigts avec vigueur, celle qui la toujours porté. Détermination de fer, volonté de marbre, ce qui fait d'elle aujourd'hui Ash'. Un nom murmuré dans les rues, un fantôme...

Elle se sent tirée, elle ne sait qui, elle ne sait comment et ne veux pas savoir, elle veut respirer. Avaler une bouffée d'air alors que l'eau s'infiltre dans ses poumons. Elle s'étale sur le sein de la terre, celle là même qui a voulut sa mort, la viciée, l'impure...Elle cherche son souffle, crache, rejette cette eau empoisonnée.

Le froid est mortel, insidieux, il l'attrappe et elle lutte. Bête immonde qui étends ses griffes sur sa peau déjà bleuie. Elle est si légère cette étoffe qui tombe sur ses épaules. Le souffle se dérobe, et l'eau ruisselle de ses cheveux. La boue terni la blondeur, assombrit la peau, seul les billes bleutées de ses yeux brillent avec force. Elle tremble, frémit, mais la peur d'avoir frôler le spectre ténébreux n'y est pour rien, ni même le froid. Non, c'est cette rage, cette colère contre elle même, son imprudence. C'est seulement là qu'elle remarque que la solitude la quittée, elle voit du coin de l'oeil une ombre qui la surplombe. Doit elle sa vie à quelqu'un ? Oui et cette idée est insuportable.

Ses paupières se ferment, quelques secondes, quelques instants, le temps pour la flamme de s'éteindre, de s'apaiser. Puis l'éclat se dévoile de nouveau.

Chaos ? Flou ? Caleïdoscope d'images ternies. Un sourire oublié, un regard jumeaux, un voile qui se déchire doucement. En silence, elle regarde la danse des souvenirs. Cet oeil marqué de sang, ces yeux différents mais toujours cette lueur, cette lumière, la même...La même...Faiblesse, fissures qui se ravivent soudainement. Et finalement, parce qu'elle ne peut faire autrement et parce qu'elle est ainsi...Maintenant.

-Merci. Niel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   02.10.07 1:13

Un instant le regard noir vacille alors que s'échappent des lèvres de la miraculée deux mots simples qui ne s'assemblent pas dans ses souvenirs. Cette tête blondes, ces yeux clairs, cet air déterminé... Il connait ce visage, il le sait, mais comment? Une ancienne conquête? Non, il s'en souviendrait mieux que cela... Cette fois, c'est comme s'il connaissait ces traits, mais pas sous cette forme. Comme s'il avaient subtilement changé... Niel... Peu de personnes l'appellaient ainsi... Et la personne à qui il pensait se serait étouffée plutôt que de le remercier. Pourtant... Il ne peut pas se tromper. Astéride?

Ils s'étaient quittés à l'aube de l'adolescence. Il n'était alors qu'un gamin dégingandé, trop grand pour son âge et trop mince. Elle était un petit chat sauvage insaisissable, un garçon manqué. Et voilà que 20 années s'étaient écoulées et qu'ils se retrouvaient dans une situation similaire à leur première rencontre. Il était venu à son secours et elle détestait ça. Il ne pensait pas la revoir... Et lors qu'ils avaient été si complices, ils semblaient mainteant des étrangers. Le gamin avait grandi, était devenu un médecin réputé, un homme assez convoité. Et la gamine était devenue une femme aux formes pleines, il lui avait suffit d'un coup d'oeil pour le voir.

Il esquissa alors un petit sourire en coin. Plus facile pour elle de le reconnapitre. Sa tâche de vin qui éclaboussait son oeil d'écarlate ne prêtait guère à confusion. Il porta malgré lui sa main à cette tâche, pour lui montrer qu'il sait comment elle l'a reconnu. Puis, une autre idée lui vient en tête. Elle est une Etoile... Elle l'a toujours été, comme lui et ils ne l'ont jamis su. Un petit rire le secoua alors, qui mourut finalement, alors qu'il glissait d'une voix grave (bien loin de sa voix enfantine aigüe), mais avec le même ton ironique qu'autrefois :

- "Merci? Ouh, je suis content de ne pas essuyer un flot d'insultes cette fois."

Parce que questions remerciements, la première fois, bernique! Juste des insultes et des cris... Adorable petite tigresse.

- "Tu as changé petite tigresse. Je ne t'aurai pas reconnu..."

Puis, l'air de ne pas y toucher, il lâcha telle une bombe :

- "Sympa ce petit tatouage dans ton dos..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   02.10.07 1:40

Où est l'enfant ? Disparut, envolé, comme la gamine qu'elle avait été. Même
si il en restait un léger écho parfois, lorsqu'elle était seule. Elle sourit alors qu'il fouille sa mémoire. 20 ans. Son sourire se teinte d'ironie soudain lorsqu'il parle,lorsqu'il se souviens. Oui, c'est sa marque qu'elle a vu, c'est la
seule qu'elle connaisse.

-Ca peut s'arranger si tu y tiens.

L'enfant n'est plus, il est homme, accomplit, aguerri et elle est étrange cette impression. Inconnus désormais, ils ne se connaissaient plus et pourtant, chacun savait ce que l'autre tentait de cacher. Dérangeante,est il un danger ? Oui, certainement, trop d'images et de sentiments accrochés, arrimés aux pans de son esprit. Elle l'a aimé, même encore maintenant, elle chérissait cet enfant qu'il avait été avant...Avant...C'était avant, avant qu'elle ne soit cette ombre qui terni le soleil des Nobles.

-Je ne peux en dire autant.

Il meurt doucement son sourire. Lentement, il se fâne. Il a vu, il sait...Tant d'années a cacher ce qu'elle est pour...Durant quelques secondes, elle entrevoit sa mort. Mais il est des personnes, il est des voix qu'on oublie pas. Elle ne peut, n'a pu oublier totalement. Comme un reflet qui se pare de ténèbres au fond de l'âme.

Elle se lève brusquement. Vacille un peu, mais se redresse. Toujours. Douce, trompeuse, elle s'approche, elle s'approche si près.

-Sympa ?

Ses lèvres se parent de mystère alors que ses prunelles brûlent soudain, intense, le venin est là et il s'échappe. Il sait très bien ce que ce tatouage veut dire, elles sont sorties du néant ces images depuis que la Chasse a reprit, les vautours sortent et se perchent a la recherche d'une marque a cinq branche. Un enfant innocent, une fillette rieuse, une ado qui aime pour la première fois. La mort les étreint car la marque est voyante. Chance qu'elle a eu ? Peut être, elle ne sait pas vraiment, mais la chance a tourné les talons. Sa voix est un peu lascive, un peu veloutée, un peu...Dangereuse.

-Oui, c'est sympa de faire le lapin des steppes qui coure à en mourir pour échapper aux rapaces qui le survolent. J'adore la course, ça m'aide a garder la ligne. Non, non, tu as raison, c'est vraiment sympathique. Tu veux prendre des paris ? Ou alors, juste une place dans les gradins ?

Un autre, un autre aurait eu la glace en réponse, un autre aurait touché le gel, un autre serait mort, fou et aveugle, titubant jusqu'aux rives du Prâth.
Un autre oui, mais il n'était pas un autre. Il était Niel.

-Ou alors tu préfère participer ?

La vipère siffle, elle cache sa peur, comme elle a toujours fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   02.10.07 8:41

Il secoue lentement la tête alors qu'elle répond dans un sourire qu'elle peut l'insulter comme avant. Il la retrouve insolente et mordante, ce corps de femme n'a pas changé la petite fille rebelle qu'il avait tant aimé et cela le réconforte quelque part.

- "Non ça va aller, je préfère merci."

Il avait l'air si calme, si sûr de lui, alors même qu'une foule d'émotions agitaient son coeur. Il ne réalisait pas ce qui se passait, il ne réalisait pas qu'il était en pull dans le froid, avec une jeune femme trempée et que le hasard les avait réuni une nouvelle fois dans de bien étranges circonstances. Elle répond qu'elle l'avait reconnu immédiatement, qu'il n'avait pas changé réellement. Faux, il avait changé, mais toujours cette flaque écarlate le trahissait. En l'occurence, il en était plutôt heureux.

Il l'a provoqué, il l'a fait sciemment et la réaction ne tarde pas à venir. Astéride se lève brusquement, malgré sa faiblesse et veut le dominer ainsi. Et là, il essuie son attaque d'animal pris au piège, sans broncher, il se contente de la regarder lui donner un aperçu de sa vie, comme s'il ne la connaissait pas. mais comment pourrait-elle savoir qu'il savait cela aussi bien qu'elle s'il ne le lui disait pas? Pourtant quelque chose le force à jouer encore un peu.

- "Je n'ai pas vraiment l'âme d'un vautour traquant un lapin et je te vois mal dans ce rôle petite tigresse. Ne monte pas sur tes grands chevaux et n'ai pas peur de ce que je pourrais révéler désormais. Penses-tu donc que j'ai tant changé que cela au point de te trahir?"

Pourquoi ne lui révélait-il pas qu'il était Etoile lui aussi? Il ne savait pas, il voulait continuer à ce qu'elle l'ignore encore un peu. Il lui dirait ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   02.10.07 9:35

Il questionne, il interroge. Se moque-t-il ? Astéride baisse les yeux sur le visage. Il a changé, tellement, les traits enfantins ont disparut, révélant la promesse contenue il y a 20 ans. Lignes brutes, harmonie mâle. Le regard à mûrit, durcit, la ligne de la bouche a désormais un pli assuré. Envoutant. Elle n'est pas aveugle, elle le voit. En tant d'années, le monde change, les lucioles éclosent. Elle aimerait croire, oui, elle aimerait. Mais la confiance peut être trahie, piétinée, déchirée jusqu'à ce que se révéle l'horreur de l'ambition humaine, la froideur d'un désir égoïste.

-Je n'ai pas peur.

Non, elle n'a pas peur de ce qu'il pouvait dévoiler, elle a peur de perdre ce dessin qu'elle gardait de lui.

-20 ans, Niel, on change en 20 ans.

Elle serre les pans du manteau, cherchant une chaleur qu'elle sent disparaître, mais elle sait que le froid est intérieur et que toutes les vestes du monde n'y pourront rien. Ses jambes fléchissent, le jean inflige sa caresse rêche sur la peau qu'il couvre, elle s'accroupit lentement. Gestes retenus et mesurés, teintés de voluptée.

-Qui me dit que tu n'as pas hérité que ces quelques traits de ton père ?


Un chant doux, presque tendre que sa voix en cet instant, elle effleure des yeux son visage. Elle avait quitté un enfant et l'homme la destabilisait. Mais la vérité se voile de comédie. Ses prunelles s'allument d'étrange, d'une flamme ondoyante alors que ses lèvres s'étirent en une promesse. Sa main, si fine en apparence, vole doucement et un doigt se pose sur la crête d'une lèvre masculine, elle en suit doucement les courbes tandis que les mots s'égrènent.

-Qui me dit que tu n'es pas dévoré par un désir acide qui t'empeche de dormir la nuit ? Qui ronge lentement par sa fuite ? La richesse ? La gloire ? Le pouvoir peut être ?..L'amour ?... Il suffit d'une marque pour que tout cela enivre par sa portée. Qui me dit que l'envie ne s'abreuve pas a tes rêves ?

Douce tentation contenue dans ses paroles. Elle tente pour découvrir, l'amertume n'est pas encore née, elle ne veut croire qu'il a changé. Mais même elle avait changée, plus dure, féroce...Plus sage ? Non, seule la sagesse l'avait épargnée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   03.10.07 20:31

Anaël ne se relève pas. Pourquoi faire? Il n'a pas besoin d'imposer sa taille à Astéride pour la dominer. Il ne le recherche même pas. Alors, il supporte son regard sur lui, alors qu'elle dévisage cet homme qu'elle a connu plus jeune, avec des traits doux et enfantins et qui n'exprime maintenant plus que la sévérité et un brin d'amusement. Elle est belle sa petite tigresse, mince comme une liane, dangereuse comme l'animal qui lui a donné son surnom. Elle a grandit dans la rue, elle est une femme mûre et sublime qu'il ne vaut mieux pas avoir comme ennemie, il le sent, il le sait. Il sourit alors qu'elle lui rétorque laconiquement qu'elle n'a pas peur.

- "Non bien sûr. Jamais. Comment ai-je pu l'oublier?"

Elle est fière sa tigresse, brave, déterminée, courageuse. Elle l'était enfant et ne semble pas avoir changé. Tant mieux, aurait-il autant aimé une autre Astéride? Il en doutait. Il adorait la peste qui l'insultait, qui s'opposait à lui, insolente et conquérente. Son sourire ne vacille pas alors qu'elle répond que les gens changent en 20 ans. Elle a raison bien sûr, mais pas ainsi... Une amitié ne peut ainsi être trahie. Comment peut-elle penser qu'il soit devenu de cette engeance-là? Lentement, elle s'accroupit face à lui et ses paroles effacent le sourire du jeune homme. Elle ne sait pas à quel point ces quelques mots viennent de lui poignarder le coeur. Non, jamais il ne saurait être comme cet homme qu'il avait du appeler père. Jamais il ne trahirait ppour ses ambitions personnelles. mais elle ne sait pas ce qui s'est passé. Elle ne sait rien de son passé, de ce que son père voulait faire. Elle ne sait pas qu'elle vient de le blesser.

Il revient au présent quand un doigt fn vient effleurer ses lèvres en une tendre caresse. Il ferme un instant les yeux alors que des sensations qui n'ont rien de fraternel viennent fouiller son âme. Astéride, petite soeur de la rue, comment peux-tu lui faire aujourd'hui tant d'effet? Il a un mince sourire alors qu'elle s'interroge sur ses rêves.

- "Mon rêve est bien simple et tellement difficile à atteindre en même temps. Aucun voeu ne saurait me permettre de l'atteindre. La mort des Etoiles n'est pas dans mes projets."

Doucement, il s'empare de cette main qui a frôlé le velouté de ses lèvres. Astéride est forte, mais la tigresse est affaiblie par cette baignade intempestive. Et il ne voudrait pas la perdre alors même qu'il vient de la retrouver.

- "Ni richesse, ni gloire, ni pouvoir. Un simple rêve, une utopie pour beaucoup. Quand à l'amour, je ne veux pas que celui-ci soit le résultat d'une tricherie."

Son sourire se fait plus doux.

- "20 ans Astéride, mais crois-tu vraiment que j'ai tant changé? La confiance est une chose bien fragile et confier ses secrets, surtout de ce genre là, revient à confier sa vie à quelqu'un d'autre. Un pari risqué. Es-tu si différente de la petite fille que j'ai connu? Serais-tu prête à me trahir?"

Lentement, Astéride peut sentir une force nouvelle affluer dans son être, auréolée de chaleur. Anaël lui tient la main et par ce contact, la vigueur revient. Il pourrait aspirer sa vie de la même façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   03.10.07 22:30

L'oubli, un trou noir et nébuleux. Elle aurait parfois aimé s'y jeter, ténèbres et silence, perte immense mais douleur étouffée sous les tentacules de l'oubli. Il parle de peur, mais ses peurs ont changées. Sournoises et présentes, elles attendent le moment, la juste seconde pour fondre sur la proie qui les ignore. Ash' lutte, toujours. La défaite est une inconnue qu'elle ne veut pas rencontrer. Il apporte l'espoir cet enfant devenu homme, comme la lumière qui danse au fond de ses yeux. Puissante et sereine. Pourtant les traits sont marqués, la vie a oeuvrée, elle a laissée sa marque sur ses traits rudes. Elle aime ce qu'il est devenu. Elle rencontre sa propre volonté matinée de sagesse peut être. Elle est auréolée de ténèbres, lui trop lumineux. Une flamme qui attire, qui attise. Elle écoute, elle veut croire les mots. Vingt ans...Est ce assez pour effacer ? Non , elle le sait.

-Un autre serait déjà mort, Niel. Nous sommes la réalisation des rêves. Quelqu'il soit, fou, âcre, doucereux. Combien sont morts au nom du rêve d'autres ?

Des paroles peut être terribles, peut être étranges, mais soufflées, lentement comme un gémissement. Une reconnaissance tacite, elle sait a cet instant qu'elle ne pourrait jamais le blesser. Constatation qui la heurte, explose dans la surprise avant de se lire dans son sourire. Son index errant, caressant, est capturé. Douces paumes qui enveloppe ses mains tachées de sang, impures. Les feux nébuleux de ses yeux se baissent sur les mains unies. Il ne peut lire ce qui y gronde en cet instant. Saisissement, refus. Un tourbillon qui se déchaine, elle subit les vents violents de ses émotions....Lente acceptation. Elle a envie de rire soudain, douce euphorie qu'elle tait. La chaleur renait doucement insufflées par ses mains. Elle connait cette chaleur, cet effet suave. Helena, une autre aussi, sauvée a l'aube d'une mort dans la rue.

-Confier sa vie...Je ne sais pas le faire, mais tu ne me donne pas le choix en me confiant la tienne.

D'affaiblie, elle retrouve sa force.

-Les paris sont ma vie, Niel, mais toi ? Je ne suis pas pure, je ne suis pas blanche. Je ne te pense pas assez idiot pour ignorer ce qui résulte d'une vie comme la mienne. Risqueras tu ce pari là ?

Elle relève un feu troublant sur ce visage mature, son sourire vacille peut être. Un peu. Elle se défait de l'étreinte, doucement, sans heurts. La tendresse de sa main se libère et s'étale sur sa joue.

-On me dit dangereuse, étrange....Noire. Mais j'aime a penser qu'une lumière comme la tienne doit rester. Je ne te trahirais pas, voilà la réponse a ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   04.10.07 0:12

Anaël jeta un regard étrange à Astéride alors qu'elle lui répliquait qu'un autre serait mort à sa place.

- "Vraiment? Es-tu si dangereuse petite soeur?"

Il ne releva pas sa remarque sur les morts jonchant l'accomplissement d'un rêve personnel. Elle avait raison et il ne pouvait le nier. Mais y aurait-il des morts pour accéder à un avenir meilleur? Qui s'opposerait à Eliel et lui? Il voulait faire ça discrètement... Quelle Etoile refuserait? Il a un sourire alors qu'elle parle de paris, de la perte de son innocence.

- "20 ans comme tu disais... Il s'en passe des choses en 20 ans. Je ne suis pas idiot, non. Et malgré tout, tu dois te douter aussi que ma vie, bien que plus dorée que la tienne ne s'est pas déroulée sans heurts. Il n'y a plus de réelle pureté dans ce monde Astéride. Ou si peu."

Il y avait Eliel, non? L'Etoile lui semblait pure et innocente, comme un enfant fragile jeté dans la tourmente. Il n'y avait aucune méchanceté en Eli, aucun vice... Il fallait se battre pour le sauvegarder. Une main délicate effleura alors sa joue. Elle parla de sa noirceur et de la lumière d'Anaël.

- "Une lumière comme la mienne? Tu es une Etoile, tu es la lumière."

Il sourit un peu plus et tendit sa main devant lui, paume vers le haut.

- "J'ai découvert ton secret par hasard, je te livre le mien en échange. Donnant, donnant."

Il jeta un coup d'oeil autour de lui, s'assurant qu'il n'y avait personne, puis, une fois rassuré, des lucioles apparurent, illuminant le visage du médecin. Visage plus doux et mystérieux à la lueur des lucioles. Il approcha ses lèvres de l'oreille d'Astéride et murmura :

- "Rien n'est le fruit du hasard, tout n'est que destin... Notre rencontre enfant, nos retrouvailles aujourd'hui."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   04.10.07 0:41

-Pour toi ? Non.

Ses lèvres se sont incurvées, courbes rieuses, moqueuses. Ce soir, elle oubli ce qu'elle est. Ce que la rue a fait d'elle, les ombres trop présentes dans son âme.

-J'ai vécu ce que j'avais a vivre et je me doute que tu as eut ton lot de douleurs. Comme nous tous je pense. Mais tu étais déjà fort enfant, l'homme que tu es doit l'être encore plus.


Son oeuvre, son but alors qu'Andréa était entré dans leurs esprits. Un autre chemin que celui de la violence, que celui du secret. Vivre libre, enfin. Elle sait que ce ne sera jamais son cas, mais les autres y ont droit. Ils seront force et volonté. Andréa ouvrira le chemin. Rire qui l'étreint, roulant doucement dans sa gorge avant de mourir sur ses lèvres. Lumière ? Non, elle n'est rien de cela.

-J'erre depuis trop longtemps dans les rues pour être une lumière, c'est ainsi et j'en ai prit mon parti. Etoile ne veut pas dire clareté ou douceur. Je ne suis rien de ça. Toi, tes rêves te portent et t'illuminent. Les miens...

Une vague créée dans l'air du bout des doigts. Elle ne dira rien de plus sur ce sujet. C'est son coeur et son âme, un rêve pour les autres, pas pour elle.

La lumière d'Anaël s'éveille alors qu'il se dévoile. Elles sont belles et scintillent dans la nuit. Elles font naitre un sourire trop rare sur les lèvres de Sîn. Ash' sourit doucement. Sourit dangereusement alors que les mots coulent de lèvres trop proches pour être ignorées. Les orbes bleutées se voilent a demi, s'éveillent de flammes mouvantes. Destin ? Peut être, surement. Chose étrange et indomptable qu'aucunes brides de peut retenir. Animal écumant de liberté.

-Nos pas, nos chemins et nos choix. On dit que l'avenir est écrit dans les étoiles. Mais quel est celui qui nous guide ?

Un souffle chaud, juste une mélodie si basse qu'elle ne peut être entendu que de lui. Les mots s'échouent à la commissure d'une bouche alors qu'elle tourne la tête. Elle sait qui les guide, eux les Etoiles, mais qui la guide elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   05.10.07 21:34

Il sourit quand elle rétorque qu'elle n'est pas dangereuse pour lui. Consciemment peut-être. Il la pense sincère et il en va de même pour lui, il est incapable de lui faire le moindre mal. Pourtant, si des deux, l'un devait blesser, il sait que ce serait elle. Quelque part, elle est plus dure que lui, plus impitoyable, c'est la rue qui l'a façonnée ainsi.

- "En es-tu si sûre, petite tigresse?"

L'espace d'un instant, la bouille enfantine d'une Astéride de 10 ans se superpose au visage fin et racé de cette femme sensuelle. Ce sourire malicieux... Il est le lien entre l'enfant et l'adulte. Son regard se fait plus pénétrant alor qu'elle joue sa force d'enfant et devine celle de l'adulte. A-t-elle raison, a-t-elle tort? Lui-même aimerait qu'elle ne se targue pas de chimères. Il donnait cette impression de solidité inébranlable. Masque ou réalité? Illusions chimériques ou caractère réel? Même lui ne le savait pas.

Il s'attriste de l'entendre parler ainsi. Désabusée... Elle a tort, être une Etoile implique que la lumière ne soit jamais loin. Il n'est pas qu'éclatante lumière, elle n'est pas qu'ombre ténébreuse. Ombre, lumière, jumelles indissociables, jamais l'une loin de l'autre. Pourtant, il ne réplique pas. Il ne la connait pas, il ne la connait plus, plus assez pour objecter. ALors, il détourne son attention, il se dévoile, il s'expose et fait là un cadeau précieux à sa soeur de la rue. Il aurait pu s'en abstenir, il ne lui doit rien. Mais il le fait et le sourire qui nait sur ses lèvres est la plus belle des récompenses.

Il susurre à son oreille, elle l'entend, elle comprend, elle réagit. Elle abonde dans son sens, elel l'interroge. Il se recula, il la regarde et un doux sourire flotte sur ses lèvres.

- "Celui que l'on choisit de suivre, que l'on désigne ainsi. Je suis mon rêve Astéride. Et toi que suis*tu, qu'est-ce qui te fait avancer petit soeur d'ombre?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   05.10.07 22:18

Il mets en doute ses mots. Elle ne peut lui en vouloir, non, elle laisse s'allumer la lumière de ses yeux. Celle qui se montre trop rarement, celle qui n'est que pour elle. Cette petite flamme qu'elle a crut morte depuis si longtemps. Elle vacille au fond des puits de noirceur, écho doucereux de son sourire alors qu'il se teinte d'amer.

-Aussi sûre que cela...


Elle offre ses lumières, les siennes, celles qui voltent si peu. Elle n'a pas oublié comment faire, elle n'a pas oublié comment les faire naitre. Elle est presque surprise de se découvrir encore capable de les enfanter. Petites flammes, petites étoiles, petits espoirs qui dansent dans l'air. Elles sourient, ses étoiles. Il suffit de les voir avec ce qui erre au plus profond de soi.

Rêve. Encore des rêves. Sont ils leur seul espoir, la seule liane qui les raccrochent a cette vie trop sombre ? Les rêves sont son domaine, elle fait naitre le cauchemar comme l'euphorie et la douceur. Illusions et voiles. Les lucioles disparaissent, doucement, elles s'agglutinent, elles s'enlacent, s'embrassent, s'aiment soudain. Il est d'or, il est de voile, le triangle qui apparaît. Pyramide de souffrances ou d'amours. Il tourne doucement sur la paume de sa maitresse. De lui nait les plus terribles tourments, mais aussi les plus beaux souvenirs, ceux qui sont enterrés depuis si longtemps dans la terre ondulée de la mémoire.

-Le rêve des autres.

Souffle-t-elle lorsqu'il veut connaître sa raison de vivre.

-Celui de cette petite fille arrachée à la rue. Celui de cet autre, jeune et si fragile. Celui de cette mère éffondrée d'avoir perdu son enfant. Le rêve de cet homme qui se meurs, gangrené de misère. J'ai battis le chemin de leurs rêves, le but n'est plus loin.

Le triangle s'efface, doucement, lentement, peu à peu, dans la paix. Ash' sourit a cette image jamais oubliée, ami, frère...Frère ?. Elle caresse du regard les traits. Il est beau et elle sait qu'en lui dort une détermination égale a celle qui anime Sîn. Frère ?. Le bout de ses doigts effleurent le front alors qu'elle repousse cette mèche rebelle qui lui barre le visage. Frère ? Non....

-Niel....Qu'es tu devenu ?

Aucun jugement, juste une question brûlante. Elle a 10 ans soudain et pleure des larmes de rage alors qu'il s'en va. Quelle voie a-t-il suivit ? Quel destin l'étreint il maintenant ? Quel chemin a-t-il suivit sans elle ? Qu'est ce qui faisait de lui quelqu'un qu'elle serait assez folle de désirer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   06.10.07 1:15

Dans les prunelles noires, les reflets des lucioles s'allument et dansent. Il sourit doucement, elle a tort, elle est lumière, autant que lui, même si elle l'a oublié. Les lucioles sont chétives, pas habituées à se manifester. Puis, elles s'épanouissent en un ballet dont il est le seul public. Mais il quitte des yeux les lumières quand elle rétorque qu'elle avance grâce aux rêves des autres. Il est intrigué. Il l'écoute.

- "Et tu te dis encore loin de la lumière?"

Il ne le pense pas, pas en l'entendant parler ainsi... Mais elle lui laisse une drôle d'impression, celle de ne plus avoir de réel espoir, celle de ne continuer à vivre comme un robot, machinalement, sans réelle passion. Cette sensation est désagréable, il la chasse vivement de son esprit. Il n'est pas naïf, il ne se cache pas la vérité, mais là, ce qui peut venir ternir l'image qu'il a de sa petite soeur des rues le perturbe. 20 ans... Elle a raison, on change pendant tout ce temps, mais... Mais il aimerait que sa petite tigresse ait encore des rêves... En a-t-elle jamais eu? Elle n'a pas évolué dans un milieu favorable aux chimères...

Il sent une main délicate venir repousser une mèche de cheveux en un geste terriblement familier qui le propulse des années en arrière. Toujours ces mêmes mèches rebelles qui couvrent son visage, alors que l'éclaboussure écarlate est plus que visible de l'autre côté. Curieux caprice de la nature. Il ferme les yeux, revoit la petie fille et est confrontée à la femme en les rouvrant.

Ce qu'il est devenu? Le sait-il lui-même? Il est un homme fait, un meurtrier, un sauveur, un utopiste. Il exerce au grand jour, il est médecin, il est reconnu, il est talentueux, il est aimé, mais il se doit de cacher ce qu'il est pour vivre normalement et il en souffre. Il porte à bout de bras un projet fou... Il est tout cela à la fois et tellement plus encore. Mais il ne peut pas tout dire. Alors, il fait le tri, il se rappelle ce dernier adieu sous la pluie. Et un sourire nostalgique lui échappe :

- "Ce que j'ai toujours voulu devenir. J'ai fais des sacrifices, j'ai renonçé à toi pour y parvenir et rien que pour cela, je me devais de réussir."

Il détourne le regard et continue d'une voix rêveuse :

- "Quelle voie voyais-tu pour moi? Peu importe au final..."

A nouveau, il la regarde.

- "Je suis médecin et je dirige la clinique. Je crois en mes rêves, j'essaie d'apporter mon aide. J'aimerai être un homme de bien, mais là où il y a de la lumière, l'ombre n'est jamais loin..."

Son regard semble s'être voilé, avant qu'il ne sorte de ses pensées et lui pose la même question muette du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   06.10.07 1:32

Joie ? Oui, celle qu'elle chérit lorsqu'elle s'éveille. Elle puise ses rêves dans ceux des autres, mais cela n'est il pas un rêve a elle ? Plus tard, elle y réfléchirait, certainement.

-Loin ? Honnêtement, Niel, même si ce n'est pas le cas, je me dois d'apparaitre ainsi. Je n'y peux rien.

Etre dure, forte, sauvage. C'est ainsi, elle ne peut se permettre la moindre faiblesse. Aucune. Elle sait vivre avec, elle sait depuis si longtemps que c'est devenu naturel. Elle sourit, il est medecin. C'était ce qu'il avait voulu, toujours. La déchirure, il se l'était infilgé de plein fouet. Il la leur avait infligé en sachant...La rancoeur l'avait trop longtemps rongée, mais elle s'émoussait sous la fierté de voir qu'il avait réussit.

-Quelle voie ? Celle que tu as aujourd'hui. J'aime ce que tu es devenu.

Même si il ne veut pas de réponse, elle la lui donne. Elle ne sait pas se faire silence, pas avec lui. Proches et inconnus. Semblables et différents. Etrange sensation, trop tumultueuse, trop indomptable. Elle lui tiens la bride, mais elle sait.

-Je crois au rêves des autres, Niel, c'est peut être là qu'est le mien. Sans mal, le bien n'existe pas, c'est toi qui me la apprit, il y a longtemps.

Elle lit dans ses yeux. Un instant, elle voudrait mentir, cacher ce qui fait sa vie. Honte ? Non, pas vraiment, plus vraiment. Elle se défait des fards qui l'ont trop souvent étouffée...

-Bookmaker...En apparences.

Le regard nébuleux se teinte de dureté mais d'amour aussi.

-Mais....Je suis aussi l'âme de Sîn, son coeur et sa voix. Je suis leur espoir a eux tous.

Elle se tait soudain, les feux sombres de ses yeux vacillent alors qu'elle prends conscience de ses propres mots, de cette phrase. Est elle assez forte pour ça ? Alors elle rit. Légère, si légère. C'est a lui qu'elle le doit.

-Sîn est né de notre rencontre, il y 20 ans. Ce n'est pas le plus pur des enfants, ce n'est pas la plus chaste des femmes, mais c'est le refuge pour tant d'entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   06.10.07 13:47

Il acquiesce pensivement alors qu'elle confesse qu'elle doit jouer un rôle, porter un masque. Oui, il le sait, il en aconscience, mais cela ne le réjouit pas. Pourtant, la flamme de l'espérance s'est rallumé en son coeur. Astéride n'est pas perdue, pas encore, même si elle ne sait plus elle-même ce qui est l'autre et ce qui est elle. Il sourit, compréhensif et doux :

- "Pas de place pour la faiblesse... Nous sommes du même bois toi et moi."

Avait-il eu des remords à la laisser pour accomplir son rêve? Non, aucun, il était ainsi. Il avait voulu tenter sa chance pour quelque chose de plus grand. Il regrettait que cela se soit fait sans elle, mais pas de l'avoir fait. En revanche, il s'en serait voulu toute sa vie de ne pas avoir tenté le coup et Astéride aussi, il en était persuadé.

- "Tu aimes ce que je suis devenu? Ne va pas trop vite Astéride, tu sais quel métier j'exerce, mais pas quel homme je suis aujourd'hui. Et je ne voudrais pas te décevoir."

Il sourit, de façon éthérée, alors qu'elle lui rappelle ce qu'il lui a apprit il y a longtemps. Sans mal, pas de bien, sans lumière, pas d'ombre. Rie n'est tout blanc, rien n'est tout noir, tout est nuancé. Il n'est pas le bien absolu, les nobles rapaces ne sont pas le mal incarné. Elle lui révèle alors ses activités officielles. Il hausse un sourcil, mais n'est pas surpris. Elle s'en est sorti avec les moyens dont elle disposait. Mais la suite fait naitre une lueur de fierté dans le regard d'onyx d'Anaël. Fondatrice des Sîns? Et par sa faute, ou grâce à lui qui plus est?

- "C'est grâce aux Sîns que j'ai l'eau à la clinique... Je ne suis pas doué pour ce genre de choses, mais je suis heureux de voir ce que tu as initié Astéride."

Un instant, la malice vient illuminer son regard de ténèbres.

- "Tu vois, tu es une lumière pour tous ces gens, quoique tu en penses. Lumières et ombres se partagent ton être, comme le mien. A nous de savoir jouer avec ces opposés. Mais je ne vois pas en quoi j'ai été à l'origine de ce projet."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   06.10.07 14:11


-Du même bois oui, nous l'avons toujours su, n'est ce pas ? Même si tu dois être le seul a savoir réellement ce que je suis. Et ça, même en vingt ça n'a pas changé.


Amertume ? Rancune ? Non, elle constate, elle constate que ce mur qu'elle a élevé autour d'elle presente toujours cette brèche, celle qu'il a creusée. Celle qui lui permettra peut être d'être parfois ce qu'elle voudrait.

-La vie ici, les dangers, la traque dont nous sommes victimes, Sîn ou Etoile, m'on apprit beaucoup de choses Niel. Et l'une d'elle est de savoir ce que j'avance. La deception ? je ne crois pas.

réplique-t-elle doucement alors qu'il refute ce qu'elle pense. Oh, Niel...Petit garçon, homme, un peu de tout cela forgés a l'école dure qu'est la vie, puis l'étincelle de rire, la lueur qui n'avait plus vu le jour depuis tant d'année reviens soudain a la vie.

-Je ne t'ai jamais mis sur un pied d'Estal, Niel, tu aurais attrappé le vertige.

Il lui rappel ce qu'il lui doit...Doit ? Elle n'aime pas ce mot, ce n'était pas le but de cette action non. Jamais.

-Peut être, mais les soins dispensés valent toutes les rivières. On aurait aimé faire plus, et on le fera.

Elle se lève soudain, émerveillée de se découvrir si forte d'un coup, comme si le Prâth n'avait jamais tenté de lui voler la vie. Elle tends une main aux doigts si délicats mais taillés dans la roche.

-Viens, je te répondrais peut être. Ne restons pas là, la milice aime a arpenter les rives du fleuve et...Il ne serait pas bon qu'ils nous tombe dessus. Enfin, si tu me fais assez confiance pour me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Anaël
.:: Médecin disparu ::.

.:: Médecin disparu ::.
avatar

Nombre de messages : 204
Âge du perso : 31 ans
Date d'inscription : 29/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Ophucius
* Pouvoir Astral *: Guérison, absorption d'énergie vitale
Particularité: Une tâche de vin sur l'oeil droit

MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   06.10.07 16:58

- "Tout comme tu es a seule à avoir entrevu qui je suis vraiment. Nous avons été façonné par nos expériences, nous paraissons, sans être, mais tous les deux, nous savons qui est l'autre."

Ses paroles lui évoquent la sagesse. Oui, être Etoile, ête Sîn, voilà qui vous pouse à avoir un caractère bien trempé, à être quelqu'un d'autre, toujours plus fort, toujours plus rusé. Il se met alors à rire, son incongru s'échappant de cette bouche si austère. Ses rires sont si rares, mais il se détend avec elle et surtout sa remarque le fait rire. Le mettre sur un pied d'estale lui aurait collé le vertige.

- "Un tabouret aurait suffit."

Aussi froid qu'il puisse paraître, Anaël n'est pas dénué d'humour, même s'il en use rarement. Elle refuse son remerciemetn déguisé, arguant que c'est naturel, que ce n'est pas assez.

- "C'est déjà beaucoup, mais je n'ai aucun doute sur ce que tu peux encore faire."

Il se rembrunit, alors, redevient austère, le regard ailleurs.

- "Ce n'est pas parce qu'on n'a pas d'argent qu'on mérite de crever dans la rue, sans soin."

Soudain, il sent un mouvement et il regarde la jeune femme se lever. Elle est rempée, mais elle ne s'en préoccupe plus, la magie du don d'Anaël a fait son effet. Pour le moment. Elle l'invite à le suivre. Lui fait-il confance? Il n'hésite pas et s'empare de sa main, se levant à son tour en un mouvement souple.

- "Tu as besoin de te changer de toutes façons."

Il lâcha sa main et enfonce les siennes dans les poches de son jean.

- "Je te suis."

*Et je choisis de te faire confiance...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/tombeau-f44/anal-etoile-d-ophucius-t
Astéride
.:: Chef Sîn ::.
.:: Chef Sîn ::.
avatar

Nombre de messages : 189
Âge du perso : 30 ans
Date d'inscription : 28/09/2007

Synthèse
* Constellation protectrice *: Triangle Australe
* Pouvoir Astral *: Triangle d'Illusions
Particularité:
MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   06.10.07 17:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomstars.darkbb.com/fiches-valides-f5/astride-etoile-du-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la terre embrasse le ciel. (Niel )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La TERRE vue du ciel par la NASA en 2010
» [RP COMMUNAUTAIRE - EVENT] Quand la Terre gronde...
» « Quand une étoile tombe... »
» RHEE DAE-JUNG; « excusez-moi, j’embrasse le ciel »
» la frontière entre l'amour et la haine est aussi fine que celle entre la terre et le ciel — femme de femme only ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doom Stars :: 

.:: Tsel ::.

.: Périphérie :.

 :: La Prâth
-
Sauter vers: